HIGH -TECH: LE SMARTPHONE TANT ATTENDU EST DÉSORMAIS DISPONIBLE, LE TECNO PHANTOM 8.
La multinationale Transsion Holding a procédé au lancement officiel du dernier-né de la marque de téléphone Tecno mobile, le Tecno Phantom 8...
Édito : LE PARDON DE GUILLAUME SORO À LAURENT GBAGBO : LE BAISER DE JUDAS.
L'actuel président de l'Assemblée nationale ivoirienne et ex-chef de la rébellion Guillaume Soro a demandé « pardon aux Ivoiriens » et à l'ex-président Laurent Gbagbo...
GINO SITSON, DOCTEUR EN MUSICOLOGIE LE BANTOU QUI A CONQUIS L’EUROPE ET L’AMÉRIQUE.
Un forum consacré à nos musiques me semble nécessaire. Des questions pourraient être soulevées par des spécialistes étrangers et camerounais...

OBAMA ET LA DÉRAISON DE FIN DE MANDAT

Écrit par Afrik-Inform. Publié dans frontpage

 

Ces derniers temps, le président sortant américain Barack Obama ne dégage plus de bénéfices politiques: sa carrière semble être en question. Ses démarches récentes, notamment l’expulsion des diplomates russes et l’adoption des nouvelles sanctions contre Moscou, font l’objet d’une analyse psychothérapeutique.

williams MOSSINGA

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Quelques semaines avant la fin de son mandat présidentiel, le président sortant américain Barack Obama a initié l’adoption de nouvelles sanctions antirusses et l’expulsion de 35 diplomates russes. Washington accuse Moscou d’avoir entrepris des cyberattaques lors de la campagne présidentielle américaine. La psychothérapie révèle les causes profondes du comportement de cet homme politique. Il s’agit non seulement d’intrigues politiques, mais également d’une dépression, comme on peut le voir d’après l’analyse psychothérapeutique. '' Il est évident que le président américain est en profonde dépression, en particulier, à cause de l’échec de son parti aux élections et d’une carrière qui n’a pas été aussi marquée par les réussites qu’il attendait."

sur le meme sujet Elections presidentielles aux Etats Unis: Trump remporte avec 276 Votes contre 218 pour Clinton.

Nous ne pouvons pas dire qu’il manifeste une certaine folie, c’est plutôt qu’à un moment précis de sa présidence, il a commencé à jouer un rôle passif, parce qu’il s’est retrouvé sous pression de personnalités plus fortes. Finalement, vers la fin de son mandat, il a essayé d’obtenir sa minute de gloire. La démarche de M. Obama est également liée à des raisons de politique intérieure américaine, l’un des buts de ses activités est de rendre la vie politique de Donald Trump plus compliquée.

ceci peut vous intérésser, EDITO: GOOD BYE OBAMA : LES FRUITS N’ONT PAS TENU LA PROMESSE DES FLEURS