VOTRE SITE DE PARI EN LIGNE
http://www.infinixmobility.com/cm
http://www.infinixmobility.com/cm

Culture

CAMEROUN – CULTURE : CANAL D’OR ACT 12 : L’ESSENTIEL À RETENIR. AFRIK-INFORM

Information
13 mars 2019

CAMEROUN – CULTURE : CANAL D’OR ACT 12 : L’ESSENTIEL À RETENIR. AFRIK-INFORM

 

Ce 9 mars 2019, c’était l’apothéose au palais des congrès de Yaoundé, avec la rentrée et la remise des trophées aux meilleurs acteurs de la culture camerounaise, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le comité d’organisation du plus grand événement de récompense des artistes au Cameroun, a œuvré pour que les fruits tiennent la promesse des fleurs.

Par Gilles Noubissie

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   

En effet, ils étaient plus de 100 artistes repartis en 18 catégories, choisis minutieusement parmi de nombreux talents que compte le Cameroun. Ils se seront démarqués d’une manière particulière des autres grâce à leur acharnement au travail, pour offrir durant ces deux dernières années à leurs publics des produits qui satisfassent leurs attentes. Ils ont comme dans les années précédentes, été récompensés devant la première dame du Cameroun, madame Chantal Biya, invitée de première heure pour la circonstance. Voici l’essentiel à retenir de cette soirée grandiose qui a commencé aux environs de 20 heures sur nos écrans de télévisions :

Les cadors de la soirée :

Sans aucune surprise, Locko et Daphné ont été les principales stars de cette soirée, ayant remporté chacun la récompense de meilleur artiste masculin et meilleure artiste féminine. Ce qui n’a pas étonné le monde, au vu des produits que nous servent ces deux talentueux qui d’une manière patriotique savent hisser le Cameroun sur les plus hautes marches dans le monde entier de par leurs musiques.

Dans la catégorie meilleure artiste gospel, indira qui a souvent été récompensée dans les années antérieures, s’est vu arracher la victoire par John Duchant, auteur du titre à succès « me voilà tout » sorti en Octobre 2017.

Dans la catégorie meilleur artiste folklorique, Dj Gerard Ben, déjà gagnant l’année précédente, a récidivé, même si certaines personnes n’ont pas pu accepter la défaite de la reine du Bikutsi Lady Ponce, qui était aussi dans cette catégorie. Dj Gerard Ben qui récemment a présenté son nouvel album intitulé « le défi », a su le relever, déjà que de passage sur le plateau de 7 Minutes Pour Convaincre sur afrik-inform, il annonçait cette bataille entre lui et Lady ponce comme un défi qu’il va falloir remporter.

Dans la catégorie meilleur humoriste, c’était la routine. Et c’est le très habitué de la circonstance Moustik le Karismatik qui une fois de plus a remporté le prix. Charlotte Dipanda quant à elle et sans surprise aucune a remporté la catégorie meilleur artiste ou groupe d’artistes musics world.

A lire...CAMEROUN - CULTURE : INDIRA ENVOÛTE L\'AFRIQUE AVEC UN GOSPEL ATYPIQUE. AFRIK-INFORM

Dans la catégorie révélation musicale, la jeune Nabila a sans surprise remporté le prix, même si des noms comme Blanche bailly ou encore Mimie étaient dans la course. Nabila qui sait rester humble et proche de ses fans, succède ainsi à Locko, qui il y’a deux ans gagnait cette catégorie.

Les surprises :

Comme dans toutes les grandes soirées de récompenses, il y’a  toujours des surprises, et le moins que l’on puisse dire c’est que l’acte 12 des canal d’or nous en a servi à volonté. Dans la catégorie de meilleur comédien, alors que tout le monde ou presque la majorité attendait comme d’habitude le célèbre Ebenezer képombia alias Mitoumba, c’est plutôt son confrère Vincent Batanken alias inspecteur samboulou, qui a remporté le prix, estimant par la suite qu’il aura bien représenté sa tenue, lui qui très souvent joue le rôle de l’homme en tenue dans ses séries.

Dans la catégorie meilleure comédienne, les célèbres mimi ton et monica ont vu la victoire leur passer en dessous du nez en direction de la jeune Syndy Emade, que beaucoup ont découvert ce soir-là, et qui aura marquée les esprits par son accoutrement digne d’une personne sûre d’elle et qui aura répondue présent à cet évènement.

C'est dans la catégorie meilleure web série que la surprise a été réellement au rendez-vous. Très attendu car ayant initié cette manière particulière de représenter son art par le biais du net, le groupe Pakgne grand favoris de la catégorie a vu sa victoire arrachée par Les Baos, qui pourtant ont su s’imposer sur la scène il y’a pas si longtemps, mais auront tout de même marqué les attentions en fidélisant leurs fans grâce à une approche très particulière qui épouse exactement le quotidien de tout un chacun.

La série Bad Angel aura été meilleure dans la catégorie meilleure série tv alors que de nombreuses personnes attendaient les aventures de Monica ou mieux encore la Kola du lion de Vincent Batanken qui pourtant a gagné le titre de meilleur comédien.

Mr Leo et Dr keng Stephen ont respectivement remporté les catégories : meilleur artiste urbain et meilleur vidéogramme. Même s’il est vrai que Dr keng Stephen n’est pas vraiment une surprise étant donné qu’il était nominé presque sur toutes les vidéos en course, ada akenji aura été quand même un adversaire de poids quand on regarde le travail qu’il produit généralement.

Les grands absents :

Stanley Enow qui il y’a deux ans remportait à lui seul 5 prix dans 5 catégories, s’est vu voler la vedette par la talentueuse Daphné, et il s’est fait remarquer ce jour uniquement par sa nomination dans la catégorie meilleur artiste masculin de music urbaine. Tenor qui attendait enfin de gagner un prix va devoir encore patienter, au même titre que Magasco, Mink’s, Blanche Bailly et Numerica, qui pourtant font du bon travail.

Jean De Dieu Tchenebe alias Man No Lap, habitué des nominations, n’a même pas été nommé cette fois ci, et est certainement le grand absent de la catégorie meilleur comédien.

En Afrique Centrale :

Attendue dans la catégorie révélation Afrique centrale pour succéder à son compatriote NG Bling vainqueur en 2017, Shan’l, auteure du titre à succès « tchiza » a vu la victoire prendre le vol pour le centraficain Segra Karl. Le congolais Roga Roga a remporté le titre de meilleur artiste Afrique Centrale et fally ipupa sans surprise celui de meilleur artiste ou groupe d’artiste Africain.

La polémique :

Comme après toutes les grandes cérémonies, ce canal d’or acte 12 a fait couler beaucoup d’encres et salives, notamment sur les critères sélectifs, qui voudraient que les artistes soient récompensés sur leurs travaux depuis 2017. Beaucoup se demandent pourquoi Les Baos qui sont présents seulement depuis 2018 ont pu remporter le prix de meilleure web série alors que les Pakgne constants depuis plusieurs années n’ont pas été récompensés même par un prix spécial comme certains artistes de la soirée ? D’autres se posent la question de savoir comment Mr Leo a été récompensé comme le meilleur artiste de musique urbaine devant tenor, Mink’s, Magasco, stanley et Jovi, qui auront produits des hits et des albums ?

Le moins que l’on puisse dire est que cette cérémonie de récompense se jouait en deux phases, le vote du public et celui du jury. L’artiste qui aura su mobiliser sa fan base a pu se démarquer des autres, car comme dans un champ de bataille, c’est celui qui aura montré plus de détermination qui aura l’effet escompté, et les résultats n’engagent en rien les organisateurs, qui ne sont là que pour rendre le verdict.

Les faits marquants :

En 2017, l’artiste Tenor avait fait danser la première dame, mais cette fois-ci Nyangono du sud, auteur de la musique très très dévastatrice « ça a déjà commencé », a levé la foule dans un show inédit dont lui seul détient le secret.

On aura noté par ailleurs des prix spéciaux remis à plusieurs artistes tels que Salatiel, Ben Decca, Toto Guillaume, Élvis Kemayou et l’ivoirienne Josey, pour récompenser leur impact dans l’univers musical camerounais et africain.

En sommes, comme tous les grands évènements, l’act 12 des canal d’or aura tenu toutes ses promesses, et restera gravé dans les annales, en attendant l’act 13 qui certainement aura un goût plus exaltant.

0
0
0
s2sdefault