INSTITUT UNIVERSITAIRE DES GRANDES ECOLES DES TROPIQUES

Culture

CAMEROUN-CULTURE : TCHOP TCHOP MET LE PUBLIC DE YAOUNDÉ EN LIESSE AVEC LES 10 ANS DE JAMBO. AFRIK-INFORM

Information
28 octobre 2019

CAMEROUN-CULTURE : TCHOP TCHOP MET LE PUBLIC DE YAOUNDÉ EN LIESSE AVEC LES 10 ANS DE JAMBO. AFRIK-INFORM

 

Le vendredi 25 octobre 2019, les populations de la ville de Yaoundé ont bravé une pluie diluvienne pour assister au spectacle marquant le dixième anniversaire de l'émission JAMBO, conçue par le Président Tchop Tchop. Et elles n'ont pas du tout été déçues si on en croit la clameur des rires qui a parcouru la salle tout au long de la soirée jusqu'à 2 heures du matin. Les comédiens et les intermèdes musicaux se sont relayés sur la scène pendant six heures d'horloge avec un succès retentissant. La climatisation était au top, les animations réussies et la sonorisation parfaite.

Par Carlos Thié

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les maîtres de cérémonie

Il faut dire à ce sujet que Fingon Tralala et Tagne condom, en maîtres de cérémonie, c'était du grand art. Toujours dans le bon tempo, ils ont trouvé la pirouette à chaque fois pour faire la transition entre deux prestations, tout en humour.

Les intermèdes musicaux

La soirée a commencé par une excellente prestation des Daltons, sous le rythme endiablé  des anciens succès musicaux camerounais. Elle s'est achevée par le mythique "ça a déjà commencé" de Nyangono du sud, qui a mis le feu au public avec son fameux cri de guerre "Wayaye!" A la fin de sa prestation, il a surpris plus d'un en offrant un cadeau au Président Tchop Tchop. Toujours au chapitre des intermèdes musicaux, le public a eu droit à deux chansons de Gordon de Limbe. Sur le bit Rap-makossa de sa première prestation qui n'a pas vraiment accroché le public, il s'est vite rattrapé à la seconde prestation avec son tube (Tu connais oo).

Les comédiens

S'agissant des comédiens, nous les classerons en deux groupes au rang desquels les valeurs montantes de la scène et les valeurs confirmées.

En ce qui concerne les valeurs montantes, Takam, le fils de Mama Monique, a ébloui la salle de son talent. C'était assurément le meilleur comédien de la soirée. Il a à lui tout seul émerveillé la salle à 1h 30mn du matin tant par son cri de ralliement (Bimoulèè) que ses vannes d'auto dérision sur sa nouvelle vie de star. Toujours au rang des prestations hors normes, citons Senior Pasto. Jusqu'ici très peu connu du public de Yaoundé il s'est avéré être très talentueux ! Sa gestuelle, ses mimiques faciales, ses silences et sa maîtrise de la salle ont conquis le public. Il a distribué la bonne humeur avec sa phrase fétiche "Farote moi l'argent que je connais". Que dire de l'humoriste Blaise Kalaba? Jeune, talentueux, pétillant, sa prestation a failli créer des fissures dans la dalle de la salle de fêtes de l'hôtel La falaise, tellement le public était mort de rire. Cabrel Nanjip l'homme du nyamton n'était pas en reste. Ses atalakou ont levé le public dès sa montée sur le podium. Sa fameuse citation "Il y a des gens qui construisent des maisons dans le ventre des filles ici dehors", en référence aux filles aux mœurs légères qui délestent les hommes de leur argent, comme toujours n'a laissé personne indifférent.

A lire...CAMEROUN - CULTURE : L\'ARTISTE JO PAPYTO PRÉSENTE SON NOUVEAU SINGLE AU PUBLIC CAMEROUNAIS

Pour ce qui est des comédiens confirmés, le public a été ébloui par la prestation scénique du patriarche de l'humour Kouokam Narcisse, égal à lui-même, la vieillesse n'ayant en rien altéré son talent. Le passage du Président Tchop Tchop a également confirmé l'adage selon lequel "le vin se bonifie avec le temps". Après un bref passage à vide au début de sa prestation, qui donnait l'impression de déjà vu, en grand professionnel de la scène qu'il est-il a rapidement changé de registre et s'est avéré excellent par la suite. Son charisme et sa présence scénique demeurant ses principaux atouts. L'une des attractions majeures de la soirée était Major Asse. Il est apparu sur la scène sous le coup de minuit. Et son interactivité constante avec le public et ses vannes sur l'envers du mariage ont ravi les spectateurs qui semblaient s'y reconnaître. Moustik le Karismatik a été excellent comme à l'accoutumée. Son sketch sur les vicissitudes de la vie de soldat au front a conquis le public et reçu une longue salve d'ovations.

Le clou de la soirée

Le clou de la soirée demeure sans contestation la présence à cette soirée du Ministre délégué auprès du Ministre de la justice, Momo Jean de Dieu, qu'accompagnait son épouse. Ils n'ont pas manqué d'encourager  les artistes tout au long de la soirée que ce soit en se prêtant aux blagues et interpellations amicales de ceux-ci, ou à travers les différents "farotages".

Pour le reste, la république Jambolaise, est en marche.

0
0
0
s2sdefault