Culture

La conférence qui s’est tenue mardi 25 octobre dernier à l’hôtel Sawa à Douala, avait pour but de rassurer l’opinion publique sur la tenue de la première édition du Festival du Makossa du 2 au 5 novembre prochain, au stade Mbappe Leppe de Douala. Les journalistes ont pu prendre connaissance du programme de l'évènement, presenté par l'equipe conduite par les Ets Claudia DIKOSSO Entertainment  promotrice de cet evenement inedit.

Par Thierry NDASSA

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Face aux médias venus nombreux pour la circonstance, Claudia Dikosso promotrice de l’évènement, Nkotti François, David Miyenga, Arrey John et Émile Milangue ont présenté le Festival du Makossa, placé sous le thème « Wake up Makossa ». 4 jours de fêtes donc, donnés en l’honneur du rythme musical qui dès le début des années 60, a internationalisé la musique et la culture camerounaise à travers le monde. 

Dès le 2 novembre prochain, date de lancement du festival, le public pourra librement assister à une table ronde sur le site de l’évènement, modérée par le journaliste Joly Koum et avec comme panelistes, des légendes de la musique camerounaise telles que Aladji Touré, Toto Guillaume, Nkotti Francois, Ekambi Brillant, Manuel Guysso, Misse Ngoh et Beko sadey. Un débat à ne pas manquer, d’autant plus qu’il sera retransmis en direct par les médias partenaires à l’évènement.

Ensuite place aux grands shows, avec plus de 60 artistes qui viendront tenir en haleine le public durant cette première édition, qui s’annonce déjà, comme le plus grand rendez-vous de makossistes jamais organisé depuis ces 40 dernières années. Ekambi brillant ouvrira le bal dans la journée du mercredi 2 novembre, suivi de la Diva Grace Decca. En soirée, et toujours en entrée libre et gratuite, les anciens feront place à la new school, représentée par des artistes tels que le très prolifique Martino Ngalle, Fred Bollo ou encore Peugeot.

Les fans de Makossa auront intérêt à être encore plus nombreux le jour d’après à partir de 18H, car ce sera au tour de Guillaume Tell, Axel Mouna; Mbangue Show, Guillaume Tell, Adela Bikim ou encore Eriko de mettre le public en émoi. Mais le meilleur, eh bien la Team Festmak vous la garde pour fin, avec plus de 20 artistes de renommée internationale qui partageront la scène du vendredi 4 au dimanche 6 novembre. De Petit-pays et son tout récent et très dérangeant « Peur dans la cité », à Sam Fan Thomas, en passant par Georges Dickson, Benji Mateke, Ndedi Eyango,Narcisse pryse,Messi Ambroise, Charly Nelle, Aladji Toure, Toto Guillaume, Jacky Biho, Dina Bell ou encore Ben Decca, etc... une chose est sure, le public n’aura pas assez de voix pour crier. « Rendons au Makossa l’hommage qu’il mérite, puisqu’il a permis à la culture camerounaise de se vendre au-delà de nos frontières ». Un appel que Claudia Dikosso lance à tous les amoureux du Makossa.