SUPPORTER N °1 DU FOOTBALL
VOTRE SITE DE PARI EN LIGNE
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT

CHINE –AFRIQUE : UN SOMMET POUR VENDRE LES ARMES AU CONTINENT AFRICAIN. AFRIK-INFORM

 

Le premier Forum sino-africain sur la défense et la sécurité à Pékin se tient du 26 Juin au 10 juillet. Depuis l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping, en 2013, les ventes d’armes chinoises à l’Afrique ont augmenté de 55 %, selon un rapport du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri).

Par Christ pharel

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A quelques semaines d’un sommet Chine-Afrique en septembre à Pékin, ce forum  est une autre preuve de l’engagement  de la Chine pour l’Afrique. L’Afrique centrale y occupe une place de choix. Forumqui a pour Objectif  de mettre en place des mécanismes de coopération et de financement des armées africaines. Il s’agit clairement de former les officiers du continent et d’affirmer une image de puissance mondiale. De la République démocratique du Congo (RDC), en passant par le  Soudan et la   Centrafrique, difficile de voir un conflit en Afrique sans armes chinoises. Arme Type 56, version chinoise de l’AK-47. Depuis l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping, en 2013, les ventes d’armes chinoises à l’Afrique ont ainsi augmenté de 55 %, selon un rapport du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri). La chine a vendu des blindés au Sénégal tout récemment encore. La Centrafrique a  commandé des véhicules blindés, mitrailleuses, grenades et autres armements.

A lire...DJIBOUTI : INÉDIT, LA CHINE ENVOIE SA PREMIÈRE BASE MILITAIRE À L’ÉTRANGER

Pékin a ouvert sa première base militaire en Afrique en 2017, à Djibouti. Sur place, la cohabitation avec les troupes françaises et surtout américaines semble compliquée, comme l’indiquent les accusations de Washington selon lesquelles des lasers chinois auraient aveuglé des pilotes de l’US Air Force lors de manœuvres militaires en mai. La Chine maintient que cette base de Djibouti sert d’appui logistique et n’héberge que 240 militaires, alors que certaines sources en évoquent beaucoup plus.

La Chine est le premier contributeur de casques bleus parmi les membres permanents du Conseil de sécurité. Une force de 8 000 hommes est en attente, prête à intervenir sous mandat de l’ONU, et les premiers hélicoptères chinois, quatre Mi-171, ont été déployés au Soudan du Sud. Pékin a également offert une aide militaire de 100 millions de dollars à l’Union africaine. L’approche chinoise vis-à-vis de l'Afrique ressemble beaucoup à celle de la Russie.

0
0
0
s2sdefault