SUPPORTER N °1 DU FOOTBALL
VOTRE SITE DE PARI EN LIGNE
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT

AFRIQUE - PARTENARIAT G20-AFRIQUE : L'ALLEMAGNE OFFRE 1 MILLIARD D'EUROS POUR BOOSTER LES INVESTISSEMENTS EN AFRIQUE. AFRIK-INFORM

 

Angela Merkel a annoncé ce mardi la création d'un fond d'aide d'un milliard d'euros visant à implémenter les investissements des PME européennes en Afrique qui va pratiquement diminuer le flux migratoire des africains en Europe.

 

Par  Abdoulaye Raman (Stagiaire.)

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Annoncée ce mardi pendant  la conférence, le partenariat G20-Afrique était  axé essentiellement sur les questions économiques dans le vieux continent. Un sommet qui arrive à point nommé pour donner une sentinelle aux petites et moyennes entreprises européennes investissant en Afrique. Ainsi un fond d'un milliard d'euros est la somme qui sera octroyée  par la chancelière allemande Merkel. Une idée qualifiée par plus d'un comme providentielle et  saluée par tous les  chefs d'États africains ayant pris part à ce sommet. Ces derniers ont été  frappés de contentement face à cette envie de voir une Afrique prospère par la république fédérale d’Allemagne et l’Europe pour lui permettre de diriger ses efforts vers un développement continuel et participatif.

 Depuis des décennies le flux migratoire des africains en Europe  prend une pente ascendante et essaye un temps soit peu de définir le système gouvernemental; ou par ailleurs met au grand jour le système managérial qui n'est pas en adéquation avec l'attente des citoyens à la quête de l'emploi. Cette question à été l'une des toiles de fond de ce sommet et qui de manière évidente a été évoquée tour à tour dans les différents discours. 

A lire...AFRIQUE-ÉCONOMIE : PARIS REÇOIT LE 18ème FORUM ÉCONOMIQUE INTERNATIONAL SUR L’AFRIQUE. AFRIK-INFORM

Pour tenter d'apporter une méthode palliative à celui-ci, ce nouveau fond fond devra servir à octroyer des prêts et des fonds propres aux investisseurs européens et allemands désirant investir en Afrique. Dans le même ordre d'idée, on note notamment des fonds propres pour les PME africaines qui, elles aussi ne seront pas en reste.

"Pendant de nombreuses années nous avons été  concentrés sur l'Asie, je pense que dans l'avenir le regard doit être tourné  vers l'Afrique " une déclaration assurance  de la chancelière l'an dernier lors de l'initiative créée pendant la présidence allemande du G20 à laquelle étaient présents 12 présidents africains.

Pour améliorer les performances et même  le système managérial des entreprises allemande en Afrique il en découle qu'un réseau offrant des conseils aux investisseurs potentiels sera créé en parallèle sur place.

Pour conduire de manière efficiente cette grande conférence,  Siemens et Volkswagen étaient les parrains qui tout de même ont pu apporter  leur contribution idéologique à ce concept que promeut  la présidente en exercice du G20. Il va donc s'en dire que ce rendez vous essaye de mettre en évidence le rachat de la chancelière qui en 2015 fustigeait la migration africaine en Europe en général mais en Allemagne en particulier.

"Nous autres Européens avons intérêt à ce que les africains jouissent de bonnes perspectives économiques " à dit Mme Merkel et dans le même sillage elle a appuyé en disant "Et pour celà nous avons besoin d'investisseurs publics et privés". Dès propos qui viennent sans doute renouer les liens entre les pays africains du G20 et Berlin malgré la sortie prochaine de la chancelière à la tête de la république fédérale d'Allemagne.

0
0
0
s2sdefault