INSTITUT UNIVERSITAIRE DES GRANDES ECOLES DES TROPIQUES
LE SMARTPHONE QU'IL VOUS FAUT

CAMEROUN- TRANSPORT - LES GRANDES OPPORTUNITÉS DU PRÉSIDENT PAUL BIYA GLISSENT SUR LES INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES. AFRIK-INFORM

Information
09 janvier 2019

CAMEROUN- TRANSPORT - LES GRANDES OPPORTUNITÉS DU PRÉSIDENT PAUL BIYA GLISSENT SUR LES INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES. AFRIK-INFORM

 

Il y’a 3 ans, le 21 Octobre 2016, l'affaissement d’une buse et l'effondrement de la route Yaoundé-Douala au point kilométrique 63+150, au lieu-dit Manyaï, démontrait à la face du monde l’absence de prévision d’un État démissionnaire et dépassé par les événements. Véritable cas d’école d’inertie et du provisoirement définitif. Plusieurs mois après l'alerte lancée par Afrik-inform et reprise par d'autres confrères sur ce laxisme lié à l'état très risqué des ponts positionnés sur cette nationale, le gouvernement semble avoir pris les choses en main et désormais les travaux sur l'ensemble des ponts sur cet axe, sont quasiment au point d'achèvement.

Par Aristide BOUNAH, Professionnel de l’automobile

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Les travaux en cours en ce moment sur l’axe lourd Douala –Yaoundé rassurent. Ce qui autrefois constituait le talon d’Achille pour les grandes opportunités du septennat en cours est aujourd'hui pallier par une équipe d'experts qui veille à la sécurité des transporteurs et autres passagers qui traversent cet axe par milliers au quotidien.

Pour mémoire, Les travaux de construction de ce double dalot dont la durée de vie est estimée à au moins 70 ans, ont duré trois mois et ont été suivis en permanence par la mission de contrôle EGIS mobilisée à cet effet, et les services compétents du ministère des Travaux publics. Le glissement de date de la CAN 2019, nous offre la chance de mettre à jour nos infrastructures routières pour mieux accueillir nos visiteurs. À toutes fins utiles, les ponts se comportent comme des amortisseurs de voitures; si le côté droit avant est défaillant, alors le côté gauche et les deux arrières sont défaillants aussi, juste que le degré de défaillance est légèrement inférieur. Aujourd’hui, l'État ayant compris le danger qui menaçait les voyageurs, a intégré l'urgence de mettre sur pied un système de maintenance systématique préventive et conditionnelle pour avoir des routes moins accidentogenes. De ma modeste expérience au chantier naval, j’ai appris qu'un accident est toujours précédé par au moins 05 incidents. Un incident est un événement de caractère secondaire, généralement fâcheux, négligé, évitable, qui peut perturber le déroulement normal d'un système où d'une organisation engendrant des dommages de toutes sortes en fonction de l'environnement.

Tous les ponts sur les axes du Cameroun ont été construits dans les mêmes conditions et subissent chaque jour les mêmes sollicitations  (charges, vibrations etc...), par conséquent,  sont susceptibles de rompre à tout moment. (Maintenance préventive conditionnelle). En plus des réalisations déjà observées sur l'axe Douala-Yaoundé, signe d'un avancement certain des dénonciations faites antérieurement, un contrôle  systématique  s'impose  sur tous les axes du Cameroun  en attendant les livraisons des routes en cours de réalisation.

A lire...CAMEROUN – GRANDES RÉALISATIONS : PORT EN EAUX PROFONDES DE KRIBI : PROMESSE TENUE DE PAUL BIYA. AFRIK-INFORM

La récente réunion de coordination du Ministère des Travaux publics tenue sous la présidence du Secrétaire Général entouré de l’ensemble des responsables du MINTP, a permis de faire  l’évaluation d’un certain nombre de projets et surtout de faire le point sur l’exécution des travaux d’aménagement de l’accès Ouest de la ville de Douala. Évalués à 58.01% en septembre dernier, les travaux ont évolué et atteignent aujourd’hui un taux d’avancement de 60.25%.

0
0
0
s2sdefault