AFRIQUE CENTRALE: LE GABON A DESORMAIS L’ECONOMIE LA PLUS COMPETITIVE ALORS QUE LE CAMEROUN RECULE.

La nouvelle vient de tomber. Le Classement des économies les plus compétitives au monde pour les années 2016-2017 dressé par le World Economic Forum établit une véritable redistribution des cartes en Afrique Centrale. Le Cameroun recule alors que le Gabon passe en tête dans la zone CEMAC.

Par Habib Hassan

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Après avoir comparé de centaines d’indicateurs économiques, tels que la qualité des infrastructures, l’environnement macroéconomique, la taille des marchés, le développement technologique et l’innovation pour établir ce classement, le Cameroun pointe désormais au 119ème rang (sur 140) à l’échelle mondiale, et au 20ème rang en Afrique.

Dans son rapport 2016-2017 sur les économies les plus compétitives dans le monde, le World Economic Forum (WEF) fait perdre 5 places au Cameroun, qui était classé 114ème dans le rapport 2015-2016. Ceci est un véritable camouflet pour le Cameroun jadis présenté comme la locomotive économique de la zone Cemac mais qui se fait piquer sa place par un pays bien plus petit en taille et en population.

Le pays de Paul Biya est devancé dans ce classement par son voisin, et moitié frère gabonais, qui pointe désormais au 108ème rang mondial et en 11ème position à l’échelle africaine. Justement A l’échelle africaine, l’Ile Maurice (45è au classement mondial) reste le pays le plus compétitif du continent, suivi de l’Afrique du Sud (47è), du Rwanda (52è), du Botswana (64è), du Maroc (70è), de la Namibie (84è) et de l’Algérie (87è). La Tunisie (95è), le Kenya (96è), et la Côte d’Ivoire (99è) complètent le Top 10 africain de ce classement dominé à l’échelle mondiale par la Suisse, Singapour et les Etats-Unis.