CAMEROUN - TÉLÉCOMS: LANCEMENT DE LA CONSTRUCTION D’UN CÂBLE SOUS MARIN POUR 280 MILLIARDS DE FCFA ENTRE LE CAMEROUN ET LE BRÉSIL

Pour un montant total estimé à 280 milliards de F CFA, ce câble sous-marin d’une longueur de près de 6000 Km passera sous l’océan atlantique avec pour objectif de relier la ville balnéaire de Kribi au Cameroun à celle de Fortaleza au Brésil. Une révolution.

Par Dalvarice Ngoudjou Journaliste / Géostratège

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’annonce a été faite ce vendredi 07 octobre 2016, par la Cameroon Telecommunications (Camtel) représentant la partie camerounaise dans ce gigantesque projet cofinancé avec la Chine via la Eximbank of China. Dans les faits, né d’un consortium entre le Cameroun et la Chine à travers les entreprises Camtel (Cameroon Telecommunications) et China Unicom en août 2016, le projet de construction d’un câble sous-marin entre le Cameroun et le Brésil baptisé « South Atlantic Inter Link » (Sail) sera réalisé par l’opérateur Huawei Technologies. Il Permettra une plus grande transmission de données de grande capacité et à grande vitesse entre les continents africain et américain.

Ce projet, selon ses concepteurs, utilisera les dernières technologies optiques pour fournir un système des plus avancés dans le domaine des télécommunications sous-marines. Dans sa conception initiale, il aura une capacité de 32 Tbps (Tera bits par seconde). A partir du Brésil, l’interconnexion à d’autres systèmes de câbles, avec des prolongements éventuels jusqu’aux États Unis sont envisagés, et à partir de Kribi, des prolongements d’une part vers le réseau national camerounais, et d’autre part vers des pays voisins ou d’autres systèmes sont en réflexion. Son entrée en service est prévue au plus tard en fin 2018.