KENYA – ÉCONOMIE : LA PRODUCTION DE CAFÉ CONNAITRA UNE HAUSSE DE 4.4%

Avec l’entrée en production de nouvelles plantations dans l’Est du pays, la production de café devrait connaître une hausse de 4,4%, au terme de la saison 2016/2017 qui a débuté en octobre, de cette année, et s’achèvera en septembre prochain.

Par la rédaction

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Selon le régulateur de la filière, le pays récoltera 47 000 tonnes de fèves contre 45 000 tonnes durant la saison écoulée. Cette hausse est à mettre à l’actif de l’entrée en production de nouvelles plantations dans l’Est du pays, notamment dans les régions de Trans-Nzoia et Kericho.

Même en réalisant ces prévisions, le Kenya serait toujours en deçà de l’objectif de 50 000 tonnes que s’était fixé le pays, durant la dernière campagne, et qui a été manqué, suite à l’interruption des pluies, en début d’année.

Si le Kenya fait figure de petit joueur par rapport aux géants mondiaux du café (la production de la première économie d’Afrique de l’Est ne représente que 1% du total mondial), les torréfacteurs recherchent particulièrement son arabica dont la qualité est exceptionnelle afin de le mélanger avec des cafés provenant d’autres régions. Ceci fait de la culture l’une des principales sources de devises extérieures du pays.