SUPPORTER N °1 DU FOOTBALL
VOTRE SITE DE PARI EN LIGNE
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT

ÉDITO -AFRIQUE DU SUD : UNE FOULE QUI SAIT FAIRE FOULE. AFRIK-INFORM

Information
17 janvier 2018

ÉDITO -AFRIQUE DU SUD : UNE FOULE QUI SAIT FAIRE FOULE. AFRIK-INFORM

 

Il y’a quelques jours, plusieurs mouvements de protestation ont eu lieu à l'intérieur des magasins H&M. Les activistes répondaient à l'appel du parti de gauche radicale sud-africain Economic Freedom Fighters (EFF), pour témoigner leur colère face à un message raciste. Montrant un enfant noir portant un sweat vert à capuche avec l’inscription « singe le plus cool de la jungle ». Le 8 janvier, H&M  annonçait le retrait de cette photo de son site Internet et présentait ses excuses.

 

Par Guy Hervé FONGANG

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

LE NOIR FIER QUI AIME LE MANIOC

 

Dove il y’a quelques temps subissait le même courroux. Une jeune femme noire qui devient blanche "grâce" au gel douche Dove. Créait une vague d'indignations un peu partout dans le monde. Mais en Afrique du Sud, la polémique a pris une tout autre tournure au sein de la population.Il y’a quelques jours nous assistions à la vandalisation des magasins H&M  en Afrique du Sud après une publicité raciste. Montrant un enfant noir portant un sweat vert à capuche avec l’inscription « singe le plus cool de la jungle ». Le 8 janvier, H&M  annonçait le retrait de cette photo de son site Internet et présentait ses excuses. En effet, plusieurs mouvements de protestation ont eu lieu ce week-end devant et à l'intérieur de magasins de la marque de prêt-à-porter situés dans la ville de Johannesburg. Les activistes ont répondu à l'appel du parti de gauche radicale sud-africain Economic Freedom Fighters (EFF), pour témoigner leur colère face à ce message jugé raciste. Pour le député-président de l'EFF Floyd Shivambule magasin ne devrait plus être autorisé à continuer ses activités en Afrique du Sud.

Julius Malema : le symbole, craint par les élites politiques et économiques en place, l’ex-ANC et opposant numéro un au gouvernement a lancé un nouveau parti. Ses promesses : redistribution des richesses et nationalisation de la terre.Le béret rouge des révolutionnaires sur la tête, le poing gauche levé, tel un leader des Black Power ou des mouvements de décolonisation africains, Julius Malema a lancé son nouveau parti  les Combattants pour la liberté économique (Economic Freedom Fighters, EFF).Le leader de l’EFF a choisi un lieu symbolique pour lancer officiellement son mouvement politique.

A lire...EDITO : MUGABE, LA FIN DE L’ETAT DE GRACE.

 L'AFRIQUE DU SUD, UN PAYS ENTIEREMENT A PART 

 

L'Afrique du Sud  c'est l'apartheid, un système de discrimination raciale méthodique qui fait du régime sud-africain un des régimes les plus odieux du monde. Qui ose proclamer ouvertement, en l'inscrivant dans ses lois, que c'est la couleur de la peau qui décidera si tel ou tel homme aura des droits politiques ou n'en aura pas, aura droit à un salaire décent ou n'y aura pas droit, en bref, s'il pourra être considéré comme un être humain à part entière ou s'il ne pourra jamais être autre chose qu'un esclave.

Sur le territoire sud-africain on trouve, comme en Europe ou aux États-Unis, de grandes villes de pays capitaliste développé avec leurs buildings ultra-modernes, leurs supermarchés, leurs boutiques de luxe et leur circulation automobile, toute leur apparente opulence, et avec une population blanche. L'opulence apparente d'un côté, la dictature et la misère de l'autre, ne sont pas séparées par des mers ou des continents. Elles sont aux deux bouts de la ligne d'autobus. On passe de l'une à l'autre en traversant une rue ; elles se matérialisent par la couleur de la peau et le quartier que l'on est admis à habiter. Et c'est sur ces contradictions sociales poussées jusqu'à l'insupportable, que s'est élevé, que s'est construit, tout l'édifice de l'apartheid.

A lire...ÉDITO-JOURNÉE MONDIALE DE L’ENSEIGNANT : LA FIN DE LA VOCATION, LA PÉRENNISATION DE LA FAIM.

Dans l’histoire du monde, chaque civilisation comme chaque pays ont connu des hauts et des bas. L’Europe a rebondi après les deux guerres mondiales, les États-Unis suite à la guerre civile et au racisme, l’Asie et l’Amérique latine après le colonialisme, les dictatures et les troubles politiques. Plus de 85% des élections en Afrique ne sont pas libres, justes et crédibles. Seuls le Ghana, le Sénégal, l’Afrique du Sud et quelques rares pays peuvent se vanter d’élections relativement libres et équitables. Jusqu’à très récemment, les élections n’ont même pas été tenues dans la quasi-totalité de l’Afrique du Nord.

0
0
0
s2sdefault