EDITO: SAMUEL ETO’O L’APPEL DU PEUPLE : L’IMPERATIF D’UN RETOUR EN SELECTION

Le départ de Samuel Eto’o n’est pas irréversible. Roger Milla, meilleur joueur africain du siècle avait interrompu sa retraite pour aller disputer la Coupe du monde de 1990, où il conduisit le Cameroun en quart de finale. Zinedine Zidane avait cédé à la pression populaire et le lobbying des autorités de son pays pour revenir en équipe de France à la veille de la Coupe du monde 2006 en Allemagne. La coupe d’Afrique des nations se jouant au Cameroun en 2019, il serait souhaitable que Samuel Eto’o prenne sa retraite internationale en offrant un sixième trophée africain aux Camerounais.

Guy Hervé FONGANG

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

LE PRODIGE SAMUEL ETO’O

Âgé de 36 ans, la perspective de jouer une autre coupe du monde ne saurait être facultative pour Samuel Eto’o. Ce d’autant plus que ses trois premières participations (1998, 2002 et 2010) n’ont pas été particulièrement brillantes avec des éliminations au premier tour. En 2010, son image avait été écornée par des commentateurs sportifs qui voyaient en lui le principal responsable de la guerre des clans et des batailles de leadership qui minaient la sélection camerounaise. Détenteur de quatre Ballons d’or africains (2003, 2004, 2005 et 2010), Samuel Eto’o est par ailleurs le meilleur buteur de la sélection camerounaise avec 55 buts marqués en 116 sélections depuis 1997 et meilleur marqueur des phases finales de la coupe d’Afrique des nations avec 18 buts. Il a en outre remporté 2 Can en 2000 et 2002, une médaille d’or Olympique en 2000. Trois Ligues des champions, quatre titres de champion.

 

Depuis 2012, Samuel Eto’o, critiquant «la navigation à vue et l’amateurisme» des autorités camerounaises, à la suite de sa suspension de huit mois, avait décidé de ne plus répondre aux convocations de l’équipe nationale. Mais, dans une posture de patriote et motive par les- «appels du peuple», il avait — accepté de revenir en sélection nationale pour le match contre le Cap-Vert, qualificatif pour la Coupe d’Afrique des nations Afrique du Sud 2013. Il avait également répondu favorablement à l’appel de cœur du Ministère de l’enseignement supérieur et de la Fédération Camerounaise de Football alors qu’il menaçait de ne pas prendre part à la phase finale du Mondial 2010 en raison des critiques émises à son égard par Roger Milla. Le gouvernement avait alors dû publier un communiqué pour réprouver le vieux Lion.

 

Pour mémoire, Roger Milla, sacré meilleur joueur africain du siècle selon le quotidien sportif français L’équipe en 2001 avait interrompu sa retraite pour aller disputer la Coupe du monde italienne de 1990, où il conduisit le Cameroun en quart de finale grâce à ses quatre buts. Zinedine Zidane avait cédé à la pression populaire et le lobbying des autorités de son pays pour revenir en équipe de France à la veille de la Coupe du monde 2006 en Allemagne. Il avait même fait cédé ses dirigeants, en obtenant d’autres largesses, comme les retours des joueurs emblématiques de la génération championne du monde en 1998: le gardien de but Fabien Barthez, le milieu de terrain Claude Makélélé ainsi que le défenseur Lilian Thuram.

 

Parmi les lions indomptables en activité, Samuel Eto’o est l’un des plus en forme, si ce n’est le meilleur. Il est étincelant avec son nouveau club Antalyaspor. Les appels des supporters camerounais en Belgique en 2016 lors de la défaite (0-3) face au Nigéria, en dit long sur le vide qu’il a laissé depuis sa retraite internationale. Durant des années, il a été le souffre-douleur des fanatiques des Lions indomptables à cause de ses prises de positions visant à la défense des intérêts de ses coéquipiers et pour l’obtention de meilleures conditions de travail en sélection nationale, il a été brocardé par les dirigeants du football qui redoutaient son aura. Roger Milla jusqu’à, 42 ans évoluait sur les stades. Il est le plus vieux buteur en Coupe du monde. Ballon d’or africain en 1976 .Le footballeur camerounais Samuel Eto’o quant a lui est l’un des plus brillants de sa génération. Quatre fois Ballon d’or africain en 2003, 2004, 2005 et 2010, Samuel Eto’o a aussi été vainqueur avec la sélection nationale du Cameroun aux Jeux olympiques de Sydney et de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 2000 et en 2002.Meilleur butteur de l’histoire des Lions Indomptables du Cameroun et de la CAN, il totalise trois participations à la Coupe du monde en 1998, en 2002 et en 2010. A cela, il faut ajouter sa triple victoire consécutive avec son club du FC Barcelone (Championnat-Ligue des champions-Coupe).