BENIN:06 Avril 2016, PASSATION DE CHARGES ENTRE BONI YAYI ET PATRICE TALON : UN ÉVÈNEMENT A NE PAS RATER

Le 06 Avril 2016 symbolise pour le peuple Béninois, un nouveau départ. Tel était le slogan de campagne du nouveau président Béninois Patrice TALON. Mais avant, les béninois sont impatients de voir la tradition se perpétuer. Celle de la passation de charges entre le président entrant et celui sortant. Cet évènement qui marque la fin d’un mandat et le début d’un autre est loin d’être pour les observateurs avertis, un évènement ordinaire car Boni YAYI aura pour principale mission de passer le témoin à son ennemi juré Patrice TALON. 

Saliou OLOULOTAN

Représentant Afrik-inform au Bénin

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Notons que les relations entre le président sortant et le président entrant sont tendues depuis les affaires de tentatives d’empoisonnement et de complicité de coup d’état. Malgré la médiation de l’ancien Secrétaire Général de la Francophonie Abdou DIOUF qui a permis le retour au pays de Patrice TALON, tout porte à croire que Boni YAYI n’a jamais pardonné son ennemi. Pour preuve, durant la campagne du second tour des élections présidentielles, il a parcouru presque tout le pays appelant la population à ne pas voter Patrice TALON qui serait allié à une secte où la promotrice se serait prénommé "Dieu". Pour lui, il n’était est pas question de laisser la destiné de son pays dans la main d’un individu ''suspect" nommé Talon. 

De plus, après la victoire de Patrice TALON à l’élection présidentielle de Mars 2016, bon nombre de béninois et d’observateurs internationaux attendaient Boni YAYI emboiter le pas à son 1er ministre Lionel ZINSOU en appelant le nouveau président élu par téléphone afin de lui présenter ses félicitations. Ce qui ne s’est pas encore produit à la date d’aujourd’hui, Toutefois, Boni Yayi a préféré plutôt passé par un communiqué de la présidence de la République pour  féliciter Patrice TALON pour sa victoire.

A travers ces faits, tout porte à croire que le président sortant n’est pas fier de voir Talon prendre sa place. Il n’a pas encore finit de digérer l’échec de son dauphin Lionnel Zinsou et pire encore la victoire de son ami d’hier et ennemi d'aujourd'hui.

Devant cette situation, l’on a du mal à s’imaginer dans quelle atmosphère se déroulera la passation de charges entre les deux présidents. 

Boni YAYI sera-t-il réellement au rendez-vous du 06 Avril 2016 ?

Vos avis nous intéressent.

Laissez-nous vos commentaires…