TUNISIE - HISTORIQUE : ELECTION D’UNE FEMME MAIRE. AFRIK-INFORM

 

Ce mardi a appris afrik-inform.com, la candidate du parti islamiste Ennahdha, a été élue maire de Tunis. Une femme à la tête de la capitale d’un pays arabe un événement inédit.

Par Bianca Fatou

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pharmacienne de 53 ans au look moderne, elle a obtenu 21 sièges sur 60 au scrutin municipal au suffrage universel de mai dernier, premier du genre depuis la chute de l’autocrate Ben Ali. Militante durant ses années universitaires, elle avait siégé au sein du bloc Ennahdha à l'Assemblée Constituante de 2011 à 2014, où elle s'était taillée une réputation de moralisatrice. Elle avait ensuite quasiment disparu du paysage politique, jusqu'aux municipales du 6 mai.

Pendant le long règne de Ben Ali, elle était occupée à la commercialisation de ses produits pharmaceutiques. Ses propos de 2011 sur les libertés qui doivent être « encadrées par les coutumes, les traditions et le respect des bonnes mœurs » avaient choqué les défenseurs des droits de l’homme. Alors, pour tenter de retrouver une image de femme moderne, Souad Abderrahim s’est excusée et revendique depuis des « idées libérales et réformatrices », avec un programme électoral axé sur la proximité avec les citoyens. La nouvelle députée brigue et obtient aussi la présidence de la commission sur les droits de l’Homme et les libertés.

A lire...TUNISIE : ADOPTION D’UNE NOUVELLE LOI QUI PERMET DE POURSUIVRE EN JUSTICE UN VIOLEUR MÊME S’IL ÉPOUSE SA VICTIME.

Pour être élue, elle s’est associée au parti libéral Nidaa Tounès, allié de gouvernement avec Ennahdha et fort de 17 sièges au conseil municipal de Tunis. Certains de ses caciques estiment qu’elle n’est qu’une devanture des islamistes. « Mais ça n’aurait pas été bon pour l’image du parti de s’opposer à une femme, surtout vu son profil moderne », estime Hasni Abidi. Au final, la nouvelle élue a obtenu 26 voix contre 22 pour Kamel Idir, le candidat de Nida Tounès.

 

 

0
0
0
s2sdefault