Guinée Equatoriale, Téodoro Obiang Nguéma Mbasogo vainqueur de la présidentielle avec (seulement ) 93,7% des voix

Il y avait en effet peu de chances que Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, 73 ans, perde l’élection du dimanche 24 Avril dernier, à laquelle il est officiellement candidat depuis son investiture par le Parti démocratique de Guinée équatoriale (PDGE).

Par Habib ASSANA

Journaliste

"Le résultat est connu d’avance grâce aux multiples irrégularités et fraudes déjà préparées ", avait affirmé à l’AFP avant le début de la campagne officielle Andres Esono, secrétaire général de la Convergence pour la démocratie sociale (CPDS), qui prévenait déjà  qu’il ne reconnaîtrait pas « le président issu de l’élection ».

Dans les bureaux de vote, le bulletin de M. Obiang Nguema n'était  toutefois pas le seul. Six adversaires ont « défié » le président sortant : Bonaventura Monsuy Asumu, du Parti de la coalition sociale démocrate (PCSD) ; Carmelo Mba Bakale, de l’Action populaire de Guinée-Equatoriale (APGE) ; Avelino Mocache Mehenga, de l’Union du centre-droit (UCD) ; Agustin Masoko Abegue, Benedicto Obiang Mangue et Tomas Mba Monabang, trois candidats sans étiquette, leurs partis n’ayant pas été légalisés.

S'il est vrai que cette élection était quasiment sans enjeu, plusieurs observateurs ironisent à propos du Président Obiang qui a eu la "décence " de ne pas remporter cette élection par un score stalinien de 99,9% des voix pour lui qui est au pouvoir depuis 1979.

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.