CAMEROUN – PRESIDENTIELLE 2018 : MAURICE KAMTO SE PROCLAME VAINQUEUR DE L'ÉLECTION. AFRIK-INFORM

 

Après deux semaines de campagne pour la présidentielle durement menée, les candidats en course et le peuple sont allés aux urnes dimanche afin de trancher. Alors que les premières tendances sont apparues hier soir après le vote, le candidat du MRC, maurice KAMTO a annoncé par le biais de son directeur de campagne Paul eric KINGUE, une conférence de presse ce lundi au quartier général du parti à yaoundé.

 

Par Gilles Noubissie

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Initialement  prévue pour 10h ce jour, la conférence de presse du professeur Maurice KAMTO a finalement eu lieu à 16h. Il n’est pas allé de main mort car il a déclaré sa victoire à cette élection devant la presse nationale et internationale, sur la base des premiers résultats collectés par ses scrutateurs. Plus loin il a assuré qu’il veillera à la sécurité du président sortant  Paul Biya.

« J’ai reçu pour mission de tirer le pénalty historique. Je ‘ai tiré, le but a été marqué. Je voudrais remercier solennellement le peuple camerounais qui a démontré par son vote, sa maturité, sa sagesse et son engagement en faveur du changement », a t’il indiqué. 

Soutenu par Akeré MUNA qui avait retiré sa candidature pour soutenir celle du professeur Kamto afin de former une coalition gagnante, c’est avec le sourire porté par des chants de gloire des militants et sympathisants présents, que s’est soldé cette conférence de presse en attendant les résultats finaux du conseil constitutionnel qui sortiront dans 15 jours.

A lire...CAMEROUN-(VIDÉO) : MAURICE KAMTO « CEUX QUI TIENNENT UN DISCOURS DE HAINE CONTRE LE MRC RENDRONT COMPTE DEVANT L’HISTOIRE »

Malgré les recommandations du  ministre de l’Administration territoriale vendredi dernier, Paul Atanga Nji qui avait rappelé aux différents acteurs les dispositions légales qui encadrent la proclamation des résultats, le candidat du MRC n’a pas manqué de dire en mondo visio qu’il demande au président sortant de préparer une passation du pouvoir pacifique.

« Le processus relatif à l’élection présidentielle est encadré par des lois connues de tous. J’en appelle donc au respect scrupuleux des dites lois et des procédures qui régissent le contentieux électoral. Je tiens à cet effet à souligner que la proclamation des résultats officiels de l’élection présidentielle relève de la compétence exclusive du Conseil constitutionnel. Personne n’a le droit de se substituer à cette instance juridictionnelle. Toute forme de remise en cause du verdict des urnes en dehors des voies légales, ne sera pas tolérée. Et je dis bien de qui que ce soit», avait déclaré paul atanga nji au soir du 07 octobre 2018 dans un point de presse en direct sur la télévision nationale.

Une déclaration qui fait bouger le pays, et qui deja amène certains leaders du changement à l'instar de Jean-Michel NINTCHEU du SDF, à lui offrir son soutient si jamais il rendait public les procès verbaux qui confirment sa victoire aux élections. Mais, rappellons une fois de plus que rien n'est encore officiellement déclaré et que seul le conseil constitutionnel a le pouvoir de proclamer les résultats définitifs.

0
0
0
s2sdefault