TOGO-POLITIQUE : LA COALITION DES PARTIS DE L’OPPOSITION APPELLE A UNE MARCHE NATIONALE. AFRIK-INFORM

 

L’information est parue ce samedi au cours de la marche de protestation du front citoyen Togo debout (FCTD). La C14, coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise, réputée pour organiser des marches de protestations, annonce une marche ce 10 novembre.

Par Gilles Noubissie

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En effet, depuis le 31 juillet 2018, date d’adoption de la feuille de route de la CEDEAO, statuant sur le problème de la crise togolaise, la C14 avait alors décidé de stopper les manifestations si les clauses de cette feuille de route sont respectées par le gouvernement, chargé de son application.

Mais seulement, cette feuille de route ne souffre d’aucune contestation dans son application. Depuis le 02 Aout 2018, une polémique est tombée, faisant état de ce que le ministre togolais des affaires étrangères Robert Dussey aurait lu des moutures qui n’étaient manifestement pas les originaux, afin de tromper la vigilance du peuple Togolais.

Un document officiel de la CEDEAO qui aurait été trafiqué par le gouvernement, et dont le peuple averti avait dénoncé certaines modifications frauduleuses notamment les recommandations 38 et 46, portant respectivement sur les questions du renforcement du processus électoral et sur la conférence des chefs d’état habileté à instituer un comité de suivi composé des facilitateurs et de la commission de la CEDEAO, pour assurer le suivi de la mise en œuvre des décisions de la feuille de route.

A lire... TOGO - LEÇON DES CHOSES : LES DÉPUTÉS REFUSENT LEURS INDEMNITÉS AU PROFIT DES MANIFESTANTS DE L’OPPOSITION.

Une recommandation 46 modifiée frauduleusement par le gouvernement et placée en recommandation 50 ajoutant que parmi les organes sus-cités, la majorité au pouvoir et quelques membres de la coalition C14 pourront avoir un mot à dire sur le déroulé des scrutins : une situation qui n’arrange pas forcement la C14 qui a donc décidé de sortir de son calme pour reprendre avec ses marches de protestations comme par le passé.

« Préparez vous pour le samedi 10 novembre. Nous allons soulever tout le peuple togolais. Nous organisons une grande manifestation le samedi prochain », c’est par ces mots que Dr François Nagbandja KAMPATIB, membre du parti politique ADDI représentant de la C14 au cours de la marche du FCTD de samedi dernier, a fait l’annonce devant une foule de manifestants.

Plusieurs autres partis politiques de l’opposition ont appelé leurs sympathisants à rejoindre cette initiative, et les leaders du C14 ont d’ailleurs quitté Lomé ce matin pour se rendre à Conakry, où ils doivent rencontrer un des facilitateurs de la crise togolaise le professeur Alpha CONDE, le président guinéen.

0
0
0
s2sdefault