MADAGASCAR – PRÉSIDENTIELLE 2018 : LES ÉLECTEURS AUX URNES POUR LE PREMIER TOUR. AFRIK-INFORM

 

Ce 07 Novembre, les malgaches ce sont rendus aux urnes dans le cadre du premier tour de l’élection présidentielle, avec la participation de 3 anciens présidents considérés comme favoris de cette échéance.

Par Gilles Noubissie

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dans ce pays à l’histoire politique très mouvementée, les bureaux de votes ont ouvert leurs portes très tôt ce matin dans la capitale Antananarivo, marqué par une forte mobilisation de la population déjà en attente pour exercer leur droit citoyen.

Le problème majeur qui incombe les esprits de tous les citoyens Malgaches est l’éradication de la pauvreté et du chômage qui est le facteur principal des soucis aux quels sont confrontées plus de la moitié de la population en âge de travailler.

Ils sont au total 36 candidats retenus pour cette première phase de l’élection présidentielle, avec 4 qui ont déjà été aux affaires, des anciens ministres, deux pasteurs et un musicien très connu dans le pays.

A lire...MADAGASCAR : UNE CENTAINE DE PRISONNIERS S’EVADENT DE PRISON DES MAGISTRATS FUIENT PAR HELICOPTERE.

La campagne durement menée par ces candidats et qui a pris fin ce 6 novembre a été largement animée par 3 des 36 candidats, également anciens présidents de l’état Malgache, et considérés comme les favoris de cette élection à savoir : Marc Ravalomanana (2002-2009), Andry Rajoelina (2009-2014) et Hery Rajaonarimampianina (2014-2018), qui, rappelons le avait démissionné en septembre pour pouvoir se représenter, conformément à la Constitution.

Ils se sont démarqués des autres pendant cette campagne grâce à un investissement financier très important  dans un pays ou la pauvreté et la corruption battent leur plein : des meetings géants, des transports en hélicoptère et le financement de la communication médiatique, bref ils ont mis les chances de leur coté pour séduire les 9 millions d’électeurs régulièrement inscrits sur les listes.

Après cette journée consacrée au premier tour, la séconde phase est prévue eventuellement pour le 19 Décembre, en espérant que la vérité des urnes sera dite, pour ne plus revivre les coups de 2002 et 2009 avec respectivement Marc Ravalomanana qui accédait au pouvoir après de longs moi de tensions et Andry Rajoelina qui à la suite d’un coup d’état sur  Marc, est devenu président de la république de Madagascar

Les bureaux de vote doivent fermer à 17H00. Si aucun candidat ne l’emporte au premier tour, les deux premiers se retrouveront pour un second tour le 19 décembre.

0
0
0
s2sdefault