SUPPORTER N °1 DU FOOTBALL
VOTRE SITE DE PARI EN LIGNE
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT

CAMEROUN – POLITIQUE : MUNICIPALES ET LÉGISLATIVES 2019 : LE PEUPLE CAMEROUNAIS DOIT PRENDRE SON DESTIN EN MAIN. AFRIK-INFORM

Information
02 janvier 2019

CAMEROUN – POLITIQUE : MUNICIPALES ET LÉGISLATIVES 2019 : LE PEUPLE CAMEROUNAIS DOIT PRENDRE SON DESTIN EN MAIN. AFRIK-INFORM

 

C’est ce 02 janvier que s’ouvrent officiellement les inscriptions sur les listes électorales pour le compte des élections municipales et législatives de 2019 au Cameroun. Elles iront jusqu’au 31 Aout prochain d’après la loi.  Après la présidentielle du 07 octobre 2018, les camerounais ont-ils tiré les leçons de la nécessité de s’inscrire massivement sur les listes électorales ?

Par Romaric TENDA

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les élections municipales et législatives sont celles qui permettent au peuple de choisir ses élus qui iront dans les communes et à l’assemblée nationale défendre leurs droits et doléances. Pour cela, la majeure partie des acteurs politiques savent qu’elles représentent un enjeu plus important que la présidentielle passée. Seulement, d’après les chiffres enregistrés au-cours de la dernière élection, un fort taux d’abstention est remarqué. Ceci est dû essentiellement à un désintéressement criard des populations qui ont soiffent de changement et d’alternance, mais qui refusent de s’inscrire sur les listes électorales, pour faire bouger les lignes.

A lire...CAMEROUN - POLITIQUE : DISCOURS DE FIN D\'ANNEE DU CHEF DE L\'ETAT PAUL BIYA A LA NATION. AFRIK-INFORM

Le récent scrutin présidentiel démontre à suffisance ce mal-être.  Tenez par exemple, sur une population de plus de 22 millions d’habitants et au moins 14 millions en âge de voter, seuls, 6 667 754 ont pu s’inscrire sur les listes électorales. Mais le plus surprenant, est que sur ces 6 millions d’inscrits, seulement 3 537 965 ont effectivement voté. Au demeurant, jusqu’à 3 077 073 de personnes se sont abstenues. Un taux d’abstention remarquable qui pousse à s’interroger sur la volonté des camerounais à réellement vouloir le changement tant souhaité.

De nombreux candidats ne cessent de le dire. Le changement passe automatiquement par des inscriptions massives sur les listes électorales. A titre d’illustration, interrogé par Afrik-inform, le candidat Cabral LIBII classé troisième lors de l’élection présidentielle continue d’affirmer que le changement tant souhaité, passe par la volonté du peuple à s’inscrire massivement sur les listes électorales. Toujours pour lui, plus les inscriptions sont massives, plus la fraude diminue. Il est donc temps pour les camerounais en âge de voter, de tirer les leçons de la dernière élection, et d’aller s’inscrire massivement sur les listes électorales, pour éviter la perpétuation de la fraude.

0
0
0
s2sdefault