SUPPORTER N °1 DU FOOTBALL
VOTRE SITE DE PARI EN LIGNE
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT

RDC - ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES : UN MEMBRE DE LA CENI DIT DÉTENIR LA PREUVE DE LA VICTOIRE DE FAYULU. AFRIK-INFORM

Information
10 janvier 2019

RDC - ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES : UN MEMBRE DE LA CENI DIT DÉTENIR LA PREUVE DE LA VICTOIRE DE FAYULU. AFRIK-INFORM

 

La république démocratique du Congo vibre depuis ce mercredi 9 Janvier, suite à l’annonce de la victoire de l’opposant Félix Tshisekedi, sur les résultats provisoires rendus publics par le CENI. Alors que Martin Fayulu, candidat de l’opposition conteste ces résultats, une dame, membre de la CENI dit détenir les preuves irréfutables de sa victoire et appelle la communauté internationale à réagir.

Par Gilles Noubissie

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

En effet, elle fait partir de la commission des rapporteurs de la CENI, et elle représente MNLC de Mbemba. Si d’aucuns se réjouissent déjà de la victoire de Félix Tshisekedi, la proclamation des résultats définitifs reste bloquée parce que cette dame refuse de signer le procès-verbal final donnant une issue favorable à la légalisation de ce que Martin Fayulu a qualifié de « putsch électoral », c'est-à-dire la victoire de Félix Tshisekedi.

A lire...RDC - PRESIDENTIELLE 2018 : MARTIN FAYULU PREND LARGEMENT LA TETE SELON LES RÉSULTATS PROVISOIRES. AFRIK-INFORM

Elle a par ailleurs annoncé qu’elle détient des preuves irréfutables de la victoire du candidat de la coalition, et dit être prête à accepter la mort à défaut d’accepter la vérité des urnes. Mais, pour assurer ses arrières, elle a lancé un appel aux américains pour sa protection, ce qui a donc entrainé à un pourparler entre l’ambassadeur des Etats-Unis en RDC, et la CENI, pour l'exfiltrer de la salle dans laquelle ils sont bloqués depuis plusieurs heures maintenant. La garde présidentielle congolaise a d’ailleurs placé ses éléments pour assurer la surveillance de la Gombé et de la CENI.

Certains congolais affirment d’ailleurs que cette victoire annoncée de Félix Tshésekedi relèverait d’un arrangement entre lui et le président sortant Joseph Kabila, qui aurait corrompu la CENI afin de préserver ses intérêts personnels en RDC. Pour le moment le peuple congolais est toujours dans l’attente d’une suite finale, afin de savoir qui réellement va désormais conduire leur destin.

0
0
0
s2sdefault