SUPPORTER N °1 DU FOOTBALL
VOTRE SITE DE PARI EN LIGNE
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT

RDC – POLITIQUE : L’ACCOLADE ENTRE MARTIN FAYULU ET FELIX TSHISEKEDI TOURMENTE LES ESPRITS. AFRIK-INFORM

Information
04 février 2019

RDC – POLITIQUE : L’ACCOLADE ENTRE MARTIN FAYULU ET FELIX TSHISEKEDI TOURMENTE LES ESPRITS. AFRIK-INFORM

 

Ce dimanche 3 février dans une église, Martin Fayulu a fait une accolade au nouveau président Félix Tshisékédi, qu’il combat pourtant depuis que la CENI a rendu public les résultats provisoires de l’élection présidentielle du 30 Décembre 2018.

Par Gilles Noubissie

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

En effet, à la suite de cet acte, le farouche opposant de l’actuel président devenu l’homme fort de la RDC stipule qu’il s’agit d’une « situation qui relève de sa vie privée ». Une explication qui laisse bien entendu ses sympathisant perplexes, étant donné qu’il y’a seulement 2 jours, il tenait (avec certaines figures fortes de sa coalition), un meeting à Kinshasa dans le lequel il a lancé un appel à « la résistance nationale face au putsch électoral ».

A lire...RDC – POLITIQUE : MARTIN FAYULU LANCE LA RESISTANCE NATIONALE ET COMPTE SAISIR L’UNION AFRICAINE. AFRIK-INFORM

Au cours de ce meeting, il a d’ailleurs rappelé qu’il n’acceptera jamais la main tendue de Félix Tshisékédi pour une éventuelle collaboration, et est prêt à saisir les instances internationales notamment l’union africaine et l’ONU, afin de recompter les voix, pour rétablir la vérité des urnes. Il est à rappeler que le malheureux opposant prétend avoir brigué plus de 60% de voix, propos soutenus par la CENCO.

A la question de savoir s'il acceptera une médiation de l'église, Martin Fayulu répond : ''je ne pourrais pas, moi, trahir le peuple'' en acceptant les résultats de l'élection présidentielle qu'il a qualifié ''de complot ourdi contre le peuple congolais.

0
0
0
s2sdefault