VOTRE SITE DE PARI EN LIGNE
http://www.infinixmobility.com/cm
http://www.infinixmobility.com/cm

ALGÉRIE - POLITIQUE : DES POPULATIONS DESCENDENT DANS LA RUE POUR DIRE NON À UN 5ÈME MANDAT DE BOUTEFLIKA. AFRIK-INFORM

Information
26 février 2019

ALGÉRIE - POLITIQUE : DES POPULATIONS DESCENDENT DANS LA RUE POUR DIRE NON À UN 5ÈME MANDAT DE BOUTEFLIKA. AFRIK-INFORM

 

Ce Mardi a appris afrik-inform.com, des populations sont massivement descendues dans la rue pour dire non à un 5e mandat d’Abdelaziz Bouteflika âgé de  81 ans et victime d'un AVC en 2013, au pouvoir sans interruption depuis 1999. «Bouteflika dégage!», «Algérie libre et démocratique», pouvait-on lire.  

Par Bianca Fatou

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika va déposer le 3 mars sa candidature à un cinquième mandat auprès du Conseil constitutionnel, a annoncé mardi son directeur de campagne, Abdelmalek Sellal, lors d'une rencontre avec des organisations de « la société civile »

Pour éviter la confrontation avec la police, les étudiants de plusieurs facultés d'Alger ont décidé de se rassembler dans l'enceinte de l'université. En annonçant le 10 février sa décision de briguer un 5e mandat le chef de l'Etat, au pouvoir depuis 1999, a mis fin à de longs mois d'incertitude, mais aussi déclenché une contestation inédite depuis des années de par son ampleur nationale, sa mobilisation et ses slogans visant directement le chef de l'Etat et son entourage.

A lire...ALGÉRIE - PRÉSIDENTIELLE 2019 : ABDELAZIZ BOUTEFLIKA FIXE LA DATE DU SCRUTIN. AFRIK-INFORM

Plusieurs centaines d'étudiants protestent violemment  sur un campus du centre d'Alger contre un 5e mandat du président Abdelaziz Bouteflika, sourds aux appels du Premier ministre exhortant les manifestants à s'exprimer dans les urnes lors de la présidentielle du 18 avril. En 2014, sa candidature à un quatrième mandat avait été fortement critiquée par l'opposition et une partie de la société civile. Il avait été réélu avec plus de 81 % des voix à l'issue d'une campagne menée par ses partisans, mais en son absence

0
0
0
s2sdefault