INSTITUT UNIVERSITAIRE DES GRANDES ECOLES DES TROPIQUES

SOUDAN – POLITIQUE : OMAR EL BECHIR VERS LA PORTE DE SORTIE ? AFRIK-INFORM

Information
11 avril 2019

SOUDAN – POLITIQUE : OMAR EL BECHIR VERS LA PORTE DE SORTIE ? AFRIK-INFORM

 

Ce jeudi 11 avril 2019, la capitale du soudan s’est vue assiégée par plusieurs véhicules militaires, et au même moment, la radio et la télévision d’Etat annonçaient une importante déclaration.

Par Gilles Noubissie

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En effet, les fruits commencent déjà à porter la promesse des fleurs, en tout cas c’est que laisse croire la situation actuellement au Soudan, ou depuis tôt ce Jeudi la population scande « Il est tombé, nous avons gagné! », à propos du président Omar el Béchir, selon le récit d'un journaliste de Reuters.

Des dizaines de véhicules militaires transportant des troupes, ont assiégé le quartier Général de l’armée dès cette matinée, un complexe militaire qui abrite aussi la résidence officielle du président Omar el-Béchir et le ministère de la Défense. Selon des informations provenant de Khartoum, des hauts-cadres de l'armée soudanaise se sont réunis sans Omar el-Béchir, et l’aéroport a été fermé, selon la chaîne de télévision saoudienne Al Arabiya.

D’aucuns affirment que le président Omar el Béchir serait assigné en résidence surveillée, et il est à noter également que la télévision nationale soudanaise diffuse depuis ce matin des chants patriotiques, en attendant le message que l’armée tient à passer au peuple. "L'armée soudanaise va diffuser une importante déclaration bientôt. Attendez-la", a annoncé un présentateur sur la télévision d'État.

A lire...SOUDAN - POLITIQUE: MALGRÉ LA RÉPRESSION DE L’ARMÉE, LA POPULATION EST DÉCIDÉE A CHASSER LE PRÉSIDENT. AFRIK-INFORM

Il est à rappeler que depuis 5 jours, une marée humaine campe devant le quartier général de l’armée, déterminée à quitter les lieux uniquement si le président Omar El Béchir, qui avait augmenté le prix du pain en décembre dernier venait à partir avec son gouvernement. "Nous appelons notre peuple à travers la capitale Khartoum et la région autour à se rendre immédiatement dans le secteur des rassemblements et de ne pas en partir avant la publication de notre prochain communiqué", a indiqué l'Association des professionnels soudanais.

0
0
0
s2sdefault