VOTRE SITE DE PARI EN LIGNE
http://www.infinixmobility.com/cm
http://www.infinixmobility.com/cm

AFRIQUE DU SUD – POLITIQUE : DOULOUREUSE VICTOIRE DE L’ANC AUX LÉGISLATIVES. AFRIK-INFORM

Information
13 mai 2019

AFRIQUE DU SUD – POLITIQUE : DOULOUREUSE VICTOIRE DE L’ANC AUX LÉGISLATIVES. AFRIK-INFORM

 

Ce 10 Mai, le parti politique ANC au pouvoir en Afrique du sud depuis 1994, a gagné les élections législatives avec un pourcentage qui ne satisfait pas le leader Cyril Ramaphosa.  Elu par les députés, il devrait être investi d’ici le 25 Mai prochain.

Par Gilles Noubissie

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Le parti au pouvoir remporte cette élection avec un pourcentage de 57,5 des voix. Il est suivit de prêt par le principal parti de l’opposition sud-africaine, l’alliance démocratique (AD) qui a obtenu 20,6% des voix. Ces chiffres sont en baisse par rapport à ceux enregistrés dans le même exercice en 2014.

Malgré la joie exprimée par le leader de l’ANC et ses militants dans les rues de Johannesburg ce Dimanche 12 Mai, Cyril Ramaphosa n’est pas satisfait de ce résultat obtenu par son parti. D’après lui, c’est un des 2 faibles rendements que son parti a enregistré depuis qu’il est arrivé au pouvoir. Il estime qu’il serait temps de procéder à un ménage au sein du parti, afin de tenir à l’écart les personnes qui ont encore des liens particuliers avec l’ex président Jaco Zuma (2009-2018), qui selon lui est la personne qui a plombé ce parti lors de son exercice à la tête.

A lire...AFRIQUE DU SUD : LE PRÉSIDENT CYRIL RAMAPHOSA ARRACHE LES TERRES AUX BLANCS POUR LES REMETTRE AUX NOIRS. AFRIK-INFORM

Pour rappel, les multiples scandales qui ont conduit l’ex président Jacob Zuma à la porte de sortie, ont commencé à se faire ressentir en 2016 avec un résultat de 56% des voix obtenu aux élections locales. C’était d’ailleurs la toute première fois que l’ANC gagnait une élection avec moins de 60% des voix.

Les Combattants pour la liberté économique (EFF), dirigés par Julius Malema, occupent la troisième place, avec une forte progression, passant de 6,35 % en 2019 à 10,5 % au scrutin de mercredi. 

Le président Cyril Ramaphosa se dit conscient que malgré une énième victoire de son parti, il est important de rester humble et de travailler dur pour satisfaire les besoins de la population sud-africaine. Il a promis par ailleurs de faire les choses différemment, et d’être efficace. Il veut s’assurer que la croissance économique soit au rendez-vous, et tient à faire venir les investisseurs afin que cette économie aille grandissante, d’une part pour corriger le passé sombre qu’a connu le pays sous l’ère Zuma, et d’autres part pour redonner l’envie aux jeunes de croire en leur pays.

0
0
0
s2sdefault