INSTITUT UNIVERSITAIRE DES GRANDES ECOLES DES TROPIQUES

CAMEROUN – POLITIQUE : LE PROFESSEUR JEAN BAHEBECK DEMANDE AU MRC DE CESSER LES CONTESTATIONS ET D'ALLER AU DIALOGUE .AFRIK-INFORM

Information
16 septembre 2019

CAMEROUN – POLITIQUE : LE PROFESSEUR JEAN BAHEBECK DEMANDE AU MRC DE CESSER LES CONTESTATIONS ET D'ALLER AU DIALOGUE .AFRIK-INFORM

 

Le professeur jean Bahebeck était l’invite du programme dominical L'ARENE sur canal 2 international, une émission présentée par le journaliste Rodrigue Tongué. Au cours de cet entretien, l'invité était interrogé sur des questions axées sur le dialogue annoncé par le chef de l'Etat camerounais.

Par Abdoulaye Raman

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’unique chirurgien orthopédique d’Afrique centrale, militant de la première heure de l'Union des Population du Cameroun (UPC) et par ailleurs écrivain politique, était l’invité de ce dimanche sur canal 2 international. Parlant du dialogue dont les consultations sont en cours à l'immeuble étoile dans l'optique de choisir les potentiels interlocuteurs qui seront à cette grande assise nationale, le professeur s’est exprimé sur la question en émettant des propos devenus viraux sur la toile depuis la matinée du lundi 16 septembre 2019. « Il y a un temps pour la contestation, il y a un temps pour la protestation et il y a un temps pour la négociation. Maintenant que le président de la République a convoqué le dialogue, les uns et les autres devraient mettre une pause aux contestations et aux protestations et s’ouvrir au dialogue », s’exprimait-il face au journaliste Rodrigue Tongue.

A lire...CAMEROUN : JOEL TEUBISSI DIT OUI À UN DÉBAT RELATIF AU FÉDÉRALISME TERRITORIAL, et NON À CELUI SE RAPPORTANT AU FÉDÉRALISME ETHNIQUE. AFRIK-INFORM

Pour l’homme politique de l’Union des Populations du Cameroun, la partie de Maurice kamto devrait laisser tomber les revendications ayant conduit à une crise postélectorale et se concentrer sur le dialogue annoncé par Paul Biya. " J’enlève ma casquette de d’upciste et je mets celle de Camerounais. Si j’ai un conseil à donner au MRC, c’est de laisser la revendication de l’élection présidentielle… Il faut négocier le changement du code électoral, le Conseil constitutionnel pour une cours constitutionnelle ". Martèle le professeur. Selon lui, la décision que le président de la République a prise est salutaire.

0
0
0
s2sdefault