INSTITUT UNIVERSITAIRE DES GRANDES ECOLES DES TROPIQUES

COTE D'IVOIRE - PROCÈS GBAGBO/BLÉ GOUDÉ : GUILLAUME SORO VEUT TÉMOIGNER À LA CPI. AFRIK-INFORM

 

À la suite de l'affaire qui oppose Guillaume SORO au président OUATTARA, l'ancien président de l'Assemblée Nationale ivoirienne aurait envoyé ce mercredi, des documents incriminant l'actuel président ivoirien et demanderait à témoigner au procès de Blé Goudé. Une information qui tombe juste après la diffusion d'un audio sur le coup d'État manqué de 2002 contre Laurent Gbagbo, sur lequel le président OUATTARA serait impliqué.

Par Yves Konan Camara

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En effet, la crise entre Alassane Ouattara et Guillaume Soro prend une autre allure. On annonce de grands déballages. Une source proche du leader de Générations et peuples solidaires (GPS), Guillaume Soro, a annoncé à l'opinion publique, que ce dernier "a envoyé des documents à la CPI incriminant Alassane Ouattara, et qu'il a demandé à témoigner au procès de Charles Blé Goudé".

Pendant ce temps, le très proche de l’Ex-Président de l’Assemblée nationale, El Hadj Mamadou Traoré, qui est par ailleurs son conseiller, a publié sur son compte facebook, un message révélateur sur cette affaire, qui fait un grand bruit depuis quelques jours en Afrique. On peut lire :

«J’avais prévenu. J’avais dit qu’il ne fallait pas pousser cette tombe vivante qu’est Guillaume Soro, ce calao senoufo à vider son ventre rempli de secrets. Hélas ! Maintenant qu’il a décidé de parler, plus rien ne va l’arrêter. Et je ne suis pas sûr que ceux qui veulent tout savoir, seront vraiment heureux de tout savoir. Nous les collaborateurs de Guillaume Soro savons la profondeur de son ventre. Bientôt vous verrez le calao senoufo avec un petit ventre puisqu’il sera vidé de son contenu. Que Dieu nous garde».

A lire...COTE D’IVOIRE – JUSTICE : PROCÈS DE BLÉ GOUDÉ RENVOYÉ. AFRIK-INFORM

Des propos qui laissent à croire que ce dernier se réjouit de l'acte que s'apprête à poser Guillaume SORO pour laver son image, face à ceux qu'il n'a pas hésité à lâcher en 2010 pour s'allier à celui qu'il combat aujourd'hui. Un peu plus tôt dans la journée de jeudi 26 décembre, le domicile d'un des avocats de ce dernier (Me BAMBA AFFOUSSY), a été attaqué par des personnes non identifiées.

L'ambassade de France en côte d'Ivoire, a quant à elle appelé ses ressortissants résidants en côte d'Ivoire, à éviter certains coins du pays, car, il y a risque d'enlèvement et de terrorisme. Sur la toile, de nombreux ivoiriens affirment vouloir quitter le pays avant le 31 décembre prochain, pour des raisons d'insécurité qui se pointeraient à l'horizon.

0
0
0
s2sdefault