INSTITUT UNIVERSITAIRE DES GRANDES ECOLES DES TROPIQUES

COTE D'IVOIRE - POLITIQUE : INTERPOL RENVOI OUATTARA ET SON MANDAT D'ARRÊT INTERNATIONAL CONTRE SORO. AFRIK-INFORM

 

Alors que son avion avait été interdit d'atterrir sur le territoire ivoirien le mois dernier, Guillaume SORO, leader du mouvement GPS et candidat pour l'élection présidentielle en octobre prochain, fait l'objet d'un mandat d'arrêt international lancé par le président en exercice Alassane OUATTARA. Ce mandat a été rejeté par Interpol ce dimanche 12 janvier, s'appuyant sur plusieurs raisons.

Par Yves Konan Camara

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En effet, à en croire les medias ivoiriens, SORO Guillaume s'est rendu ce dimanche auprès d'Interpol afin d'exiger que les conditions de sa sécurité soient garanties pour son extraction en Côte d'Ivoire au cas où il serait arrêté.  Mais, devant les onze avocats de ce dernier :  à-savoir les trois avocats blancs du PDCI-RDA, en plus de deux autres avocats de la famille de l'opposant Henry Konan Bédié,  trois avocats du FPI et de deux avocats du RACI et enfin d'un avocat désigné par la ville de ferkessedougou, Interpol s'est vue rétracté devant l'arrestation de SORO, en stipulant que les textes de l'institution d'Interpol prévoit que sa formation prend ses distances de "Toutes activités à caractère politique, militaire ou religieux." 

A lire...COTE D\'IVOIRE - CPI : PROCÈS DÉCISIF POUR LE RETOUR DE LAURENT GBAGBO ET BLÉ GOUDÉ AU PAYS. AFRIK-INFORM

Dès lors, sous la base de ses textes, Interpol s'interdit formellement d'organisation d'activités qui viseraient à conduire à l'arrestation de l'homme politique le plus recherché par l'État ivoirien aujourd'hui.

C'est ainsi qu'interpole a présenté au président Alassane Ouattara une "fin de non-recevoir à son mandat d'arrêt contre Guillaume soro kibafori". Une nouvelle qui a largement fait écho dans le pays, poussant de ce fait les amazones du leader Guillaume SORO à organiser une grande fête à Marcory, question de célébrer ce qu'elles considèrent comme "une victoire face à la dictature de Ouattara".

0
0
0
s2sdefault