INSTITUT UNIVERSITAIRE DES GRANDES ECOLES DES TROPIQUES

CAMEROUN – POLITIQUE : COUP D'ESSAI ET COUP DE MAÎTRE POUR NOURANE FOTSING AUX LÉGISLATIVES. AFRIK-INFORM

 

Depuis le lendemain de la campagne électorale, la population de Wouri Est ne cesse de prononcer le nom de la candidate Nourane Fotsing. Il en est de même pour tous les Camerounais notamment sur la toile et dans les médias. Pour cause, elle a apporté de la lumière à ces élections, qui manquaient d'imagination depuis sa mise en place au Cameroun. Elle avait promis au peuple de Wouri Est une campagne à l'américaine, mais à la fin, elle a offert aux camerounais bien plus que ça, en y ajoutant à coup sur, le meilleur projet de société de tous les candidats en course pour ce double scrutin.


Par Gilles Noubissie

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


En effet, parlant de la campagne, Nourane Fotsing, candidate tête de liste aux législatives pour le compte du PCRN dans la circonscription de Wouri Est, s'est faite accompagner durant toute cette période, par des bus et des cars podiums aux couleurs de son parti et portant son image, ainsi que celles de ses colistiers. Les dis bus avaient pour rôle de faciliter le transport de son équipe d'une part, et d'autres parts, ont permis de transporter les habitants de cette circonscription, pour leur différent lieu de service, facilitant ainsi leur déplacement.


Elle a également opté pour la technique du porte-à-porte afin de toucher le maximum de personnes possibles. Aussi convaincante et dynamique comme elle l'a été, des équipes se sont bénévolement constituées afin de l'aider dans cet exercice périlleux. Pas un jour n'est passé sans que la candidate Nourane Fotsing n'ait apporté de la joie à ces populations de Wouri Est, avec des minis concerts suivis des meetings au cours desquels elle développait son projet de société.

Toujours sur le volet de la campagne, elle a vite fait d'innover en adoptant un système de communication via les triades, qui étaient disposées un peu partout dans la circonscription de Wouri Est. Une technique de communication qui très vite, a été adoptée par les autres candidats contre qui elle était en courses, et même d'autres partout ailleurs dans le pays. Bien sûr que la communication classique via les flyers, les affiches, les banderoles et tout type de média n'a pas été négligée.

A lire...CAMEROUN - POLITIQUE : UNE ÉLECTION SOUS FOND DE TENSION DANS LE NO-SO? AFRIK-INFORM

c'est d'ailleurs dans les médias et la presse, que cette jeune femme a convaincu non pas seulement la population de sa circonscription, mais celle du Cameroun entier. Précisons tout d'abord, qu'elle était candidate aux législatives, pourtant, son projet de société a été un véritable carrefour pour l'amélioration de la vie de son peuple. Ce projet de société lui a même valu certaines critiques. Au départ, quelques sceptiques se sont empressés de dire qu'elle a confondu la mission du législatif à celle de l'exécutif, mais, celle qui souhaite être une nouvelle classe de député qu'elle a baptisé fièrement « député 2.0 », a fini par gagner les cœurs de ces derniers, avec des propositions concrètes qui apporteront des solutions considérables dans leurs quotidiens.

On peut citer entre autres les « foster house » qu'elle entend mettre sur pied, pour permettre aux plus démunis d'avoir au moins un repas gratuitement par jour, et ou ils pourront bénéficier des conseils d'entrepreneuriat, et des minis formations. Elle entend aussi réduire les risques de maladies, avec un hôpital mobile qui viendra vers le malade lui apporter les soins de premier ordre, afin qu'il retrouve des forces pour se rendre dans un centre de santé en cas de nécessité. Elle entend proposer des projets de loi notamment dans la révision du code électoral, dans la reconnaissance de la double nationalité, et aussi un parlement monocaméral pour la suspension du sénat pour la mise en place d'une chambre consultative des anciens et des patriarches, entre autres...

Ce projet de société et cette campagne électorale remarquable, ont vite fait de convaincre même ceux qui s'étaient pourtant résolus à suivre le mot d'ordre de boycott. Les médias nationaux et internationaux ont largement parlé de cette dame qui a donné au peuple camerounais et à cette élection, une performance jamais vue dans ce pays à une élection législative. Ce qui explique d'ailleurs les résultats des premières tendances, qui font d'elle l'un des 180 députés que comptera le Parlement camerounais pour les 5 prochaines années.

Cliquez ici pour revoir l'essentiel de son projet de société.

0
0
0
s2sdefault