SENEGAL : KARIM WADE LIBERE « JE REMERCIE L’EMIR DU QUATAR POUR MA LIBERATION »

Libéré dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, Karim Wade avait été placé en détention préventive à Dakar depuis avril 2013, avait été jugé – avec d’autres co-accusés – et condamné en mars 2015 à six ans de prison ferme et à plus de 210 millions d’euros (138 milliards de F CFA) d’amande.

                                                                                  Dalvarice Ngoudjou

                                                                                  Journaliste / Geostratege 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ce métis de 47,ans, fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, veuf, et père de deux enfants, a évoqué l’intervention de l’émir du Qatar en faveur de sa libération et s'est directement rendu vendredi au Qatar après avoir été libéré sur grâce présidentielle.

« Je remercie l’émir du Qatar, qui n’a cessé d’intervenir pour permettre qu’il soit mis fin à l’injustice que je subis depuis quatre ans. Je lui exprime ma profonde reconnaissance pour sa sollicitude », a t’il écrit. Ce dernier a directement quitté le Sénégal pour le Qatar à bord d’un jet privé, en compagnie d’un procureur général du Qatar.

Karim Wade fut d’abord conseillé, puis un des ministres puissants de son père, Abdoulaye Wade qui a dirigé le Sénégal de 2000 à 2012. Il était surnommé dans son pays « ministre du Ciel et de la Terre », en raison de ses nombreux portefeuilles et prérogatives (Infrastructures, Transport aérien, Coopération internationale, Aménagement du territoire…).

De nombreux Sénégalais se sont déclarés choqués ou scandalisés par cette libération au mépris, selon certains, de promesses de campagne de Macky Sall qui s’était posé en chantre de la lutte contre la corruption et pour une « gouvernance vertueuse ».