L'UNION AFRICAINE-MET EN PLACE UNE TAXE POUR SE FINANCER ET EVITER L’AIDE EXTERIEURE.

Le 27e sommet de l’Union Africaine qui se déroule à Kigali depuis quelques jours est entré dans sa vitesse de croisière avec des résolutions qui impacteront de manière fulgurante la vie future de l’organisation : l’UA sera dorénavant financée par l’Afrique par une taxe de 0,2% des importations tout les Etats membres.

Dalvarice Ngoudjou / Journaliste / Geostratege 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette taxe permettra de lever plus de 650 milliards de F CFA (1,2 milliards de dollars) dès 2017 .En effet, lors de la retraite sur le financement tenue ce samedi 16 juillet, la plupart des chefs d’Etat ont souhaité une Union Africaine plus indépendante, car il était inacceptable que plus de 70% du budget de l’organisation panafricaine soit financé par l’extérieur.

Dans les faits, le budget 2016-2017 de l’Union Africaine s’élève à plus 421 milliards de F CFA (781 millions de dollars), hors opérations de maintien de la paix. Les Etats membres ne financent qu’environ 115 milliards (212 millions dollars) contre plus de 307 milliards de F CFA (569 millions de dollars) par les donateurs étrangers (Union européenne, Etats-Unis, Chine, Banque mondiale), soit près de 73% du budget. Le reste est financé par les pays comme l’Egypte, l’Algérie, l’Afrique du Sud, le Nigeria et le Cameroun. Décision louable, en espérant que cette autonomie de financement de l’organisation continentale soit mise en place.