CAMEROUN: LE DRAGAGE DU PORT DE DOUALA CONFIÉ À LA CHINE POUR 16 MILLIARDS SOUS LE NEZ DES EUROPEENS.

 Pour une 2e fois consécutive, les autorités du Cameroun attribuent le contrat pour le dragage du chenal du port de Douala, à la société China Harbour Engineering Corporation (CHEC), au détriment des entreprises européennes qui avaient postulé.

Dalvarice Ngoudjou Journaliste / Geostratege 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ce nouveau contrat, qui devra s’exécuter sur une période de 2ans, s’élève à 15 milliards neuf cent millions de francs Cfa, souligne un communiqué rendu public par le ministre camerounais des Marchés publics, Abba Sadou et parvenu à la rédaction d’Afrik-inform.com. Une bonne affaire pour le Cameroun, car pour la même prestation, le Cameroun  économisera une enveloppe globale de près de 3 milliards de francs Cfa. Le dernier contrat exécuté par CHEC sur le port de Douala entre 2014 et 2016 avait couté environ 18,7 milliards de francs Cfa.

Cette entreprise chinoise, CHEC, a été une fois de plus préférée à des entreprises européennes telles que le Néerlandais Boskalis ou encore la société belge Jan de Nul.