GABON- FRANCE : LE PLAN SECRET DES SOLDATS FRANÇAIS POUR ENVAHIR LE GABON SE MET EN PLACE.

 Les prochains jours risquent d’être très cruciaux pour le Gabon et la sous région Afrique centrale, car évoquant le fait de n’avoir pas les nouvelles de plusieurs de ses binationaux, la France s’apprête à déployer des troupes supplémentaires sur le territoire gabonais.

Par Dalvarice Ngoudjou - Journaliste / Geostratege

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

La France  a décidé d'augmenter ses effectifs militaires au Gabon, après avoir dit être sans nouvelle d'une quinzaine" de ses ressortissants établis dans ce pays.

Il s’agit entre autres des éléments du  deuxième régiment de parachutistes. Ce régiment  fait partie de la catégorie permettant une intervention rapide et précise, selon certaines sources. "Il s'agit d'un régiment légionnaire, aguerri, qui connaît le Gabon." Une autre source préférant garder l’anonymat a confirmé a #afrik-inform.com, que cette compagnie du 2e Régiment étranger de parachutistes (REP) de la Légion étrangère, dirigée par le colonel saint-cyrien, Jean de Monicault et basée à Calvi, en Haute-Corse, a été mise en alerte Guépard.   Elle est prête à se rendre à Libreville dans les prochaines heures.   Et en plus, le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude et le patrouilleur Cdt Ducuing, qui patrouille dans les eaux ouest-africaines, se dirigent vers le Gabon après avoir vu leur dispositif renforcé par des équipes de protection et des équipes cynophiles.  

Officiellement, le renforcement de la présence militaire française au Gabon  c’est pour protéger les français vivant au Gabon, mais comme d’habitude, la suite risque d’être autres choses. 

Nous y reviendrons.