GABON : L’OPPOSANT BRUNO BEN MOUBAMBA ARRIVE 3E LORS DE L’ELECTION PRESIDNTIELLE RECONNAIT LA VICTOIRE D’ALI BONGO ET APPEL AU CALME.

 Bruno Ben Moubamba, opposant à Ali Bongo Ondimba, arrivé troisième au sortir de l’élection présidentielle du 27 aout passé, a tenu un point de presse dans la capitale gabonaise pour saluer la victoire du candidat de la majorité présidentielle Ali Bongo Ondimba .

Par Dalvarice Ngoudjou - Journaliste / Geostratege

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Il interpelle aussi ces compatriotes sur la nécessité de mettre fin aux actes de violence. Ce natif de Libreville  s’est refusé de rallier le camp de Jean Ping, ce qui lui a valu de graves invectives et tentatives d’agression sur sa personne. Celui qui avait dénoncé le passage en force Jean Ping pour sa candidature, a condamné les violences, qui selon lui ont été attisées par Jean Ping lui-même.

“J’ai clairement dit et j’ai même affirmé avoir joint le Président candidat proclamé par la Cenap. Je l’ai joint au téléphone ces dernières heures étant donné la gravité de la situation et j’ai indiqué que je prenais actes des résultats officiels tels que proclamés par la commission de la Cénap a indiqué Bruno Ben Moubemba.

Ce fervent opposant à Ali Bongo a profité de sa rencontre avec les médias pour lancer un appel au calme et demander aux uns et aux autres d’arrêter de poser des actes de vandalisme et de violence. Sauf si on veut juste installer le chaos pour pouvoir mettre le Gabon sous coupe réglée de certaines puissances africaines et internationales.

Il a promis de donner une autre conférence de presse cette semaine.