CONGO – JUSTICE: LE PROCUREUR DE BRAZZAVILLE ORDONNE L’ARRESTATION DU « TERRORISTE » PASTEUR NTUMI

Suite aux différents actes de violences qui ont déferlé sur la région du Pool, au Congo, le procureur de Brazzaville a ordonné aux éléments des forces et sécurité de procéder à l’arrestation de pasteur Ntumi et de le déférer devant son parquet.

Dalvarice Ngoudjou - Journaliste et Géostratège

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Pour Oko Ngakala, procureur de Brazzaville, "le pasteur Ntumi et ses complices sont des terroristes" qui ont installé un climat "de terreur et d’intimidation" dans toute une région du Congo, et ceci a redoublé d’intensité après la réélection du président Denis Sassou Nguesso. Simultanément à ces propos tenus lundi dernier, le procureur a réactivé les mandats d’arrêt décernés contre les « ninjas » depuis le 22 avril 2016, car selon lui Bintsamou Frédéric alias Pasteur Ntumi, avec sa milice de « ninjas » est responsable des actes de tueries, de viols, de pillages, d’attaques de trains et d’incendies de véhicules régulièrement constatés dans le Pool.

Cependant de son côté, le porte-parole du Pasteur Ntumi, Franck Euloge Mpassi a déclaré que c’est plutôt l’armée qui est « terroriste » car dit-il, c’est elle qui terrorise les populations avec des bombardements par hélicoptère et autres aéronefs de combat, tout en envoyant des troupes au sol « achever les blessés ». Et il martèle que les « ninjas » ne font que se défendre, et réagir, avec des fusils de chasse, aux provocations des forces de l’ordre déployées dans le Pool depuis plus de six mois. Sur un autre plan, le président congolais Denis Sassou Nguesso a présidé ce mardi sur l'esplanade du Palais des congrès de Brazzaville, la cérémonie d'hommage et de recueillement devant les victimes des incidents survenus ces derniers jours dans le Pool où l'armée n'a cessé de renforcer sa présence. Cette vingtaine de militaires tombés sous les balles des « ninjas », sera inhumée à Brazzaville.