GABON- ECONOMIE : ALI BONGO S’INSPIRE DU MODELE SAOUDIEN POUR TRANSFORMER SON PAYS.

A peine réélue, le président du Gabon ALI BONGO entend diversifier l’économie, et jette son dévolue sur le modèle de l’Arabie Saoudite. Inspiré par « Vision Arabie 2030 » dont a la spécificité d’être axé essentiellement sur la promotion des industries hors pétrole.

Bianca FATOU

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

«À l’instar des États du Golfe, le Gabon a lancé un processus visant à diversifier son économie loin de la dépendance traditionnelle sur les secteurs du gaz et du pétrole», déclare le chef l’Etat gabonais dans une interview publiée, par Asharq al-Awsat. «Par conséquent, nous partageons de nombreux intérêts communs avec les pays du Golfe», a poursuivi Ali Bongo, soulignant que l’Arabie saoudite a considérablement développé son économie au cours des dernières années et est devenu «modèle pour le Gabon dans la diversification économique». Se félicitant des rapports privilégiés de son pays les Etats du Golfe et son pays, le président souhaite apprendre de l’expérience saoudienne.

Pour mettre en œuvre sa vision et son programme de transformation nationale. «Nous sommes toujours prêts à ouvrir de nouvelles portes aux investissements français. Mais en même temps, nous sommes impatients d’avoir des partenaires commerciaux de l’Afrique du Sud, du Nigeria et d’autres pays», souligne t-il confié. Pour lui, il est plus que nécessaire de lutter contre la pauvreté et le chômage au Gabon. «Mon objectif est de transformer la société gabonaise dans un environnement d’égalité des chances pour tous», a-t-il affirmé, disant être ouvert aux investissements étrangers, en particulier ceux en provenance du Moyen-Orient et du Golfe.

Outre, il a également abordé les mesures prises pour faire face à la baisse du prix du pétrole. «Depuis l’adoption de la stratégie de réforme en 2009, le gouvernement a investi 6,5 milliards d’euros dans le développement de l’infrastructure moderne(…) visant à transformer le pays en un centre industriel prospère sur le continent africain», a-t-il indiqué. Convaincu de travailler à l’atteinte des meilleurs intérêts des Gabonais, Ali Bongo estime que le programme «Egalité des chances» permettra la création d’une centaine de milliers de nouvelles possibilités d’emploi d’ici 2020.