GAMBIE: HAPPY END, LA SORTIE TRIOMPHALE DE YAHYA JAMMEH POUR MALABO

Dans un communiqué conjoint, les 3 organisations promettent de faire en sorte “que les pays hôtes qui offrent l’hospitalité africaine à l’ancien président Jammeh et à sa famille ne deviennent pas la cible de harcèlement, d’intimidation ou toute autre forme de pressions ou de sanctions”.

Elles précisent que ces assurances s’étendent également à “sa famille immédiate, les membres de son administration, les responsables gouvernementaux et de la sécurité, ainsi que les partisans de son parti”.

La Cédéao, l’UA et l’ONU s’engagent à veiller à ce que le gouvernement gambien n’adopte aucune mesure législative qui porterait atteinte à ces garanties et lui enjoignent de s’assurer qu’il n’y ait “ni intimidation ni harcèlement ou chasse aux sorcières visant d’anciens membres ou partisans du régime”.

Relire URGENT!!! LA CEDEAO VEUT TUER LES AFRICAINS RESIDANTS EN GAMBIE.

En outre que l’opération militaire engagée jeudi en Gambie pour forcer M. Jammeh à céder le pouvoir au nouveau président Adama Barrow est terminée, a été diffusée peu après qu’il a quitté le pouvoir et le pays.

Saluant “la bonne volonté et la stature d’homme d’Etat de l’ex-président Jammeh” pour parvenir à un dénouement pacifique de la crise, les trois organisations s’engagent à œuvrer auprès du gouvernement gambien pour qu’il “garantisse la dignité, le respect, la sécurité et les droits” de M. Jammeh, “en tant que citoyen, chef de parti et ancien chef de l’Etat”.

Lire aussi GAMBIE : L'ALTERNANCE GRIPPEE, LES RAISONS DU RETOURNEMENT DE YAHYA JAMMEH.

S’agissant du départ de Yahya Jammeh, qui a quitté le pays jeudi soir, il est qualifié de “temporaire” dans le texte, ajoutant que la Cédéao, l’UA et l’ONU œuvreront auprès des autorités pour qu’il puisse “retourner en Gambie au moment de son choix”.

Elles se portent également garantes des propriétés de l’ex-président, de sa famille des membres de son régime ou de son parti.

Yahya Jammeh se trouve en ce moment à Malabo après avoir fait escale à Conakry , puisqu'il était accompagné du président Guinéen Alpha Condé à bord de son vol.

 

BBC Afrique et Afrik-inform.com

Le lire Gambie: Tous contre un, La préssion monte, Jammeh vers le départ.