INSTITUT UNIVERSITAIRE DES GRANDES ECOLES DES TROPIQUES

MAURITANIE : LE PEUPLE DESCEND DANS LA RUE POUR DIRE NON À LA RÉVISION DE LA CONSTITUTION.

Information
02 août 2017

MAURITANIE : LE PEUPLE DESCEND DANS LA RUE POUR DIRE NON À LA RÉVISION DE LA CONSTITUTION.

 

Ce samedi 5 Août, les Mauritaniens sont appelés aux urnes,  pour dire « oui » ou « non » à un projet de révision de la Constitution. Élaboré en septembre et octobre 2016 lors d’un dialogue entre le pouvoir et l’opposition modérée, le projet prévoit la suppression de plusieurs institutions. 

Par Bianca FATOU

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dans un meeting de clôture  qui se tiendra ce jeudi à Nouakchott, le président accuse de « corruption » les sénateurs opposés au projet et invite le peuple à  éliminer cette chambre dangereuse pour l’avenir du pays et de sa démocratie.

Les électeurs devront aussi se prononcer, dans une urne séparée, sur la modification du drapeau national.

A lire...MAURITANIE : LE CHEF DE L’ETAT ENVISAGE LA MODIFICATION DE LA CONSTITUTION

Pour mémoire, en mars 2017, la révision avait été adoptée par les députés mais rejetée par les sénateurs, pourtant majoritairement favorables au pouvoir. La décision du chef de l’Etat, Mohamed Ould Abdel Aziz, de passer outre au rejet du projet par le Parlement en le soumettant à un référendum a provoqué une controverse, l’opposition et des constitutionnalistes contestant la légalité de cette procédure.

La majorité des partis de l’opposition boycottent ce référendum, qu’ils jugent « inconstitutionnel ». De ce fait, ils sont exclus du temps d’antenne de la campagne officielle, selon la Haute Autorité de l’audiovisuel et de la presse. Seule une formation de l’opposition radicale, la Convergence démocratique nationale (CDN), de Mahfoudh Ould Bettah, appelle les électeurs à se rendre aux urnes, pour voter « non ». Tous les autres partis en campagne, de la majorité ou de l’opposition modérée, appellent à voter « oui ».

A lire...AFRIQUE- LA MAURITANIE ROMPT TOUTES RELATIONS DIPLOMATIQUES AVEC LE QATAR

0
0
0
s2sdefault