Dans moins de 10 ans, les hommes pourraient être "enceints"

Écrit par Afrik-Inform. Publié dans Société

Inventions: Sciences et vie...

Il y a quelques semaines, le monde entier parlait de Malin Stenberg, une ravissante Suédoise qui est devenue la toute première femme à devenir maman suite à une transplantation d'utérus ! Eh bien, selon une étude de l'université de Caroline du Nord, il y a de fortes chances que d'ici 5 à 10 ans, les hommes aussi puissent vivre l'incroyable expérience de la grossesse.

Par Innocent Man Ngoué

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cela fait longtemps que la médecine s'intéresse à l'idée que les hommes aussi puissent tomber "enceint" et porter un enfant. Mais au-delà de la barrière morale et sociale, les scientifiques se heurtaient à une réalité encore plus froide : ils étaient incapables de le réaliser matériellement. Mais ce n'est plus le cas, depuis quelques semaines maintenant. La greffe d'utérus fonctionne sur les femmes, comme on l'a dit en introduction. Et selon le Docteur Karine Chung de l’Université de Californie, les premiers tests pour implanter un utérus sur des hommes pourraient débuter entre 2020 et 2025 : L’anatomie masculine et féminine ne sont pas si différents. A un moment ou un autre, quelqu’un parviendra bien à le faire.

Très logiquement, les premières personnes intéressées par cette nouvelle sont les personnes transgenres. Autrement dit, les personnes nées hommes mais qui se sentent femmes. Jusqu'ici, elles pouvaient faire évoluer vers leur corps vers un idéal grâce à la chirurgie et des traitements hormonaux : mais si la science leur permettait d'avoir des seins et un vagin "fonctionnels", elle ne leur permettait pas jusqu'à présent d'avoir un utérus "fonctionnel". Une bonne nouvelle pour le Docteur Christine McGinn : En tant que femme, la motivation pour être mère est quelque chose de très sérieux. Et cela n’a rien de différent pour les femmes transgenres. La technique ne constituera bientôt plus un frein... En revanche, l'éthique et l'opinion publique devraient s'élever contre cette avancée technique. Et vous, qu'en pensez-vous ?