FLASH INFO DE LA MATINÉE DU 20 AVRIL 2018. AFRIK-INFORM

 

1- TCHAD :

La conférence épiscopale du Tchad estime que la modification de la constitution que le pays s'apprête à opérer nécessite une consultation populaire au lieu passer par l'assemblée nationale.

 2- BURKINA FASO :

Lors d'une rencontre jeudi avec le président Roch Marc Christian Kabore, les partis de l'opposition ont demandé que la diaspora Burkinabè ait la possibilité de voter dès 2020.

 3- SENEGAL :

La réforme du code électoral introduisant un système de parrainage pour les élections présidentielles de février prochain a été adoptée. Les candidats devront désormais recueillir les signatures d'1% des électeurs. Une mesure décriée par l'opposition qui a boycotté le vote à l'Assemblée nationale.

 4- LYBIE :

Les tractations et les réunions se multiplient en toute discrétion en Libye comme dans certaines capitales impliquées dans la crise, où l'on évoque la succession du maréchal Khalifa Haftar, soigné depuis le 9 avril dans un hôpital militaire en région parisienne. 

 5- LYBIE :

L'attentat échoué qui a visé mercredi 18 avril Abdelrazak al-Nadhouri, le chef de l'état-major de l'armée nationale libyenne (ANL) commandée par le maréchal Khalifa Haftar, a mis en évidence la lutte de pouvoir engagée en Libye pour la succession de l'homme fort de l'Est du pays, absent de la scène politique depuis plusieurs jours.

Restez sur afrik-inform.com pour plus d’informations

0
0
0
s2sdefault