CAMEROUN : PAR UN CONCOURS, LA SANTÉ SE REFAIT UNE BEAUTÉ. AFRIK-INFORM

 

La santé camerounaise s'est refait une beauté ce samedi 5 mai 2018, dans la salle des banquets de l'hôtel la vallée des princes de Bessengue, avec l'ouverture de la 2e édition du concours de miss santé

 

Par Gilles Noubissie

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

En effet, c'est sur le thème " lutte contre la mortalité infantile au Cameroun ", que s'est ouvert officiellement cet événement avec notamment le mot de bienvenue du promoteur suivi du discours de lancement de la marraine Adela Bikim.

Une innovation apportée à cette nouvelle édition avec notamment l'élargissement du concours sur le plan national, en rappelant que la 1ere édition concernait uniquement la région du Littoral. L'entrée en course en plus de cette dernière, des régions du centre et du sud-ouest ont montré que la couverture sanitaire est une affaire nationale, et que tout le monde est concerné par cette problématique.

Les messages de paix, d'unité, du savoir vivre ensemble avec à la clé l'exécution de l'hymne nationale dans un mélange bilingue, étaient à l'ordre du jour, suivi des passages des candidates en tenue de ville, traditionnelle, et des prestations artistiques avec des musiciens venus de toutes les régions du pays, de quoi meubler le retard observé au lancement de cet événement.

A lire...NGUON 2018 : PATRIMOINE CAMEROUNAIS BIENTÔT INSCRIT AU PATRIMOINE DE L’UNESCO. AFRIK-INFORM

Vous l'aurez compris, le COMISA (Comité d'Organisation de Miss Santé) montre clairement ses intentions. La santé pour être effective, a besoin d'un Cameroun uni, d'un patriotisme sans égal et de la vulgarisation du multiculturalisme.

À l'issue de cette soirée, un public enthousiaste a accompagné la remise des dossards aux 20 différentes candidates que compte l'aventure, et désormais leur sort repose sur le vote de leurs fans.

Plusieurs partenaires commerciaux, médias et publicitaires ont soutenu l'événement parmi les quels la célèbre régie publicitaire camerounaise CTEC SARL et notre média AFRIK-INFORM.COM. Désormais, l'aventure va se poursuivre dans les différentes régions représentées avec la multiplication des castings jusqu'au 25 août prochain, date de clôture de la 2e édition de miss santé qui s'annonce chaud bouillon.

0
0
0
s2sdefault