MOZAMBIQUE : NOUVELLE CAPITALE MONDIALE DU TRAFIC D’HEROÏNE. AFRIK-INFORM

Selon une étude publiée ce jeudi a appris afrik-inform.com, l'héroïne est la deuxième source d'exportation du Mozambique. Le rapport révèle que le trafic de drogue contribue jusqu'à hauteur de 100 millions de dollars par an à l'économie locale. Ce qui en fait la deuxième source d'exportation derrière le charbon.

Par Bianca Fatou

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

D’après des télégrammes diplomatiques américains révélés en 2009 par Wikileaks, c’est la deuxième place africaine la plus active pour le transit des narcotiques après la Guinée Bissau. Le Mozambique devient au fils des années une plaque tournante du trafic d'héroïne vers l'Europe. Selon l'étude publiée ce jeudi par le projet européen ENACT, 800 millions de dollars de drogue, en provenance d'Afghanistan et du Pakistan, qui transitent par la mer ou la route vers les pays africains voisins et l'Europe.

A lire...MOZAMBIQUE - SCANDALE : LE PAYS A CACHÉ UN EMPRUNT DE 2 MILLIARDS DE DOLLARS, IL EST GRAVEMENT PUNI. AFRIK-INFORM

Le rapport révèle que le trafic de drogue contribue jusqu'à hauteur de 100 millions de dollars par an à l'économie locale. Ce qui en fait la deuxième source d'exportation derrière le charbon. Avec une valeur de 20 millions de dollars par tonne, l’héroïne est probablement sa première ou sa deuxième source d’exportation après le charbon.

0
0
0
s2sdefault