BURKINA FASO – SOCIÉTÉ : LE PAYS DE SANKARA ENSEIGNE L'UTILISATION DES SACHETS PLASTIQUES AU CAMEROUN. AFRIK-INFORM

 

Au Burkina, les sachets plastiques disparaissent au profit des sacs en papier appelés <<Biobag>>

 

Par Abdoulaye Raman (stagiaire)

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Initiée en 2015, la start-up burkinabé spécialisée dans la confection artisanale en papier affirme avoir permis de remplacer au moins 150.000 sachets plastiques en 03 ans.

C'est ainsi que l'entreprise compte désormais franchir un nouveau cap; celui d'étendre son rayon de distribution en Afrique en général et dans deux autres pays. Soit le Mali, et le Niger.

À sa création, Aissa Traoré 37 ans d'âge et   fondatrice de ladite entreprise avait pour objectif primordial, de lutter contre la prolifération des sachets plastiques jugés polluants pour l'environnement.

A lire...BURKINA FASO : UN BLOGUEUR CONDAMNE A 2 MOIS DE PRISON FERME. AFRIK-INFORM

Parlant de la fabrication du produit, pour lutter contre la multiplication des emballages qui mettent entre 100 a 400 ans pour se dégrader dans la nature, cette jeune entreprise propose  plutôt une solution écologique et esthétique baptisée <<Bioback>>.

Avec cette initiative, les jeunes burkinabés montrent l'exemple à d'autres pays à l'instar du Cameroun, qui a récemment institué par un arrêté ministériel interdiction de distribuer et commercialiser les plastiques non biodégradables. Pourtant on y remarque encore une distribution frauduleuse de ceux-ci, dans bon nombre de marché, sans réelle sanctions telles que le prévoit la loi.

0
0
0
s2sdefault