CAMEROUN - ÉDUCATION : LA PORNOGRAPHIE NE SERA PLUS ENSEIGNEE EN 5ème. AFRIK-INFORM. COM

 

Afrik-inform était le premier à lancer l'alerte au sujet de la dangerosité de ce livre au programme pour nos apprenants. Il y a quelques semaines nous vous annoncions de manière exclusive, qu'une décision ferme du premier ministre chef du gouvernement avait été prise, dans laquelle, il intimait avec vigueur au ministre des enseignements secondaire, le retrait du livre sur le marché afin de supprimer le module 4 fortement contesté. Beaucoup n'y croyaient certainement pas, au point de demander les sources de notre information. C'est chose faite. Le livre de science de 5ème vient de refaire surface sur le marché dans une version toute nouvelle, tel que nous le disions déjà.

Par Romaric  TENDA

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

C'est l'une des affaires les plus scandaleuses parues au Cameroun en cette fin d'année. La mise au programme d'un livre de science de la vie et de la terre, à l'intérieur duquel des expressions ayant traits à la pornographie devaient être enseignées aux enfants. Une méthode d'enseignement qui allait à contre courant des mœurs prônées depuis de longues années dans une éducation ayant formé avec probité les plus hauts dignitaires et cadres de ce pays.

Fort de cela, c'est avec une grande virulence que l'opinion publique, la société civile, les autorités religieuses, les parents d'élèves et les médias, avec en tête de file votre média Afrik-inform,  étaient montés au créneau pour faire bloc pour le retrait immédiat de ce livre du programme. Une lutte pas du tout facile, parce que des grands et vastes réseaux homosexuels exerçaient déjà leur pression sur les autorités administratives pour que ce livre reste au programme. Après plusieurs expressions de ras-le-bol des camerounais qui revendiquaient une éducation basée sur des réelles valeurs morales, Nous vous annoncions une décision forte du premier ministre qui, dans une lettre demandait au ministre de l'enseignement secondaire d'ordonner le retrait de cet ouvrage du marché, afin d'en mettre un nouveau, avec retrait du module 4 qui créait polémique.

A lire...CAMEROUN : PHILÉMON YANG ORDONNE LE RETRAIT DU LIVRE PORNOGRAPHILE DE LA CLASSE DE 5eme ET DÉSAVOUE LE MINESEC. AFRIK-INFORM

Une affaire qui a failli passer inaperçu. On se souvient au lendemain de ce scandale, que certains responsables du comité de validation du livre avaient envahit les plateaux de télévisions pour assurer une sorte de "service après vente". C'est ainsi que lors d'un passage sur le plateau de canal2 international, et devant le journaliste, Jean Bosco Talla, le professeur Mvounda, tentait d'expliquer par des arguments légers, cette décision de maintenir le livre au programme. Une position qui a heurtée la sensibilité des téléspectateurs qui ont vite compris le type de manœuvres qui pouvaient découler à la fois de l'incompétence des membres chargés de la relecture de ce livre, mais aussi, de leur mauvaise foi manifeste de ne pas écouter les réclamations des parents, soucieux de l'encadrement de leurs enfants.

Et bien, force est revenue au peuple. C'est donc avec satisfaction générale que le livre de classe de 5ème a refait surface sur le marché ce jour. Une version totalement nouvelle, avec la disparition de 11 pages constituant le module polémiqué.

Une victoire de la morale sur les réseaux homosexuels, obtenue par la volonté de certains décideurs, sous l'impulsion d'Afrik-inform, qui vient redonner l'espoir des jours nouveaux pour un enseignement de qualité des futurs cadres du Cameroun.

0
0
0
s2sdefault