SUPPORTER N °1 DU FOOTBALL
VOTRE SITE DE PARI EN LIGNE
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT
TECNO CAMON 11, LE SMARTPHONE QUI VOUS CONVIENT

SOUDAN – ECONOMIE : PLUS DE 1000 EMPLOYÉS DU PORT S’OPPOSENT A LA CONSTRUCTION D’UN TERMINAL A CONTENEURS PAR UNE ENTREPRISE PHILIPPINE. AFRIK-INFORM

Information
19 février 2019

SOUDAN – ECONOMIE : PLUS DE 1000 EMPLOYÉS DU PORT S’OPPOSENT A LA CONSTRUCTION D’UN TERMINAL A CONTENEURS PAR UNE ENTREPRISE PHILIPPINE. AFRIK-INFORM

 

Ce lundi 18 Février, près de 1400 employés ont fait grève dans le principal port du soudan, protestant contre la construction d’un terminal à conteneurs par une entreprise étrangère, notamment du philippine, avec pour raison la crainte de la suppression des emplois dans un pays déjà secoué par le chômage.

Par Yves Konan Camara

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

En effet, ce mouvement de grève intervient alors que depuis près de 3 mois, le pays est sur tensions, pris d’assaut par des manifestants qui s’opposent contre la hausse du prix du pain, la chereté de la vie, la mauvaise gouvernance et qui demandent le départ du président Omar el-Béchir. Selon un délégué syndical, Osman Tahir, la grève vise à protester « contre la signature d’un accord entre le gouvernement et une compagnie philippine » pour l’exploitation du terminal à conteneurs de Port-Soudan, un des poumons de l‘économie du pays.

A lire...SOUDAN - SOCIETE : LA POPULATION DESCEND DANS LA RUE A CAUSE DE L\'AUGMENTATION DU PRIX DU PAIN. AFRIK-INFORM

Comme le rapporte l’AFP, la signature d’un tel accord permettrait au soudan d’obtenir des financements dont il a besoin afin de régler certains coins d’ombre sur le plan économique. Les autorités soudanaises n’ont pas fait d’annonce officielle à ce sujet mais la société philippine International Container Terminal Services Inc avait pour sa part informé dès juillet dernier le régulateur boursier philippin qu’un accord avait été trouvé.

Plusieurs navires attendent d’être déchargés, les activités sont aux arrêts suite à cette grève résultante de la colère des salariés. Il est à rappeler que depuis le 19 décembre dernier, le soudan est sous tension depuis la décision du gouvernement d’Omar El-Béchir de tripler le prix du pain. Les manifestants ont pris d’assaut plusieurs villes du pays réclamant désormais le départ de leur président. Un bilan déjà lourd faisant état de 31 morts et de plusieurs blessés.

0
0
0
s2sdefault