VOTRE SITE DE PARI EN LIGNE
http://www.infinixmobility.com/cm
http://www.infinixmobility.com/cm

CAMEROUN – SOCIÉTÉ : PULCHERIE FEUPO AU SECOURS DE L’IDENTITE CULTURELLE. AFRIK-INFORM

Information
25 février 2019

CAMEROUN – SOCIÉTÉ : PULCHERIE FEUPO AU SECOURS DE L’IDENTITE CULTURELLE. AFRIK-INFORM

 

Vendredi 22 Février dans la salle de conférence de l’hôtel la falaise de Douala bonanjo, a eu lieu la présentation officielle du livre « l’âme meurtrie d’anouck », par son auteure pulcherie Feupo, qui dans un genre romanesque, traite du problème de la perte de l’identité des peuples.

Par Gilles Noubissie

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En effet, ce livre de 88 pages est une sorte de parodie à la lecture, car, il donne l’impression que Pulcherie Feupo raconte son histoire, l’histoire d’une jeune dame qui est en perte de son identité culturelle, puisque sortie de son cadre familiale d’enfance pour se retrouver dans un milieu étranger dont les mentalités ou alors la culture est totalement différente. Il va donc falloir s’adapter tout en gardant en esprit que l’on vient de quelque part. C’est donc la quintessence de ce chef d’œuvre paru aux éditions edilivre.

A lire...CAMEROUN - ENTREPRENEURIAT : L\'INCROYABLE PARCOURS DE PATRICK MEYO, UN LEADER PAR ESSENCE. AFRIK-INFORM

Pulcherie Feupo est titulaire d'une licence en sociologie, puis formée comme travailleuse sociale à la HES.SO de Lausanne. « L’âme meurtrie d’Anouck » est officiellement son tout premier livre rendu public, mais l’auteure a avoué que ce n’est pas le premier livre qu’elle écrit. Plus d’une trentaine d’exemplaires de ce livre ont été vendus  séance tenante, et certains cinéastes présents tels que Lucie Mbemba, ont tendu la main à cette dernière afin de mettre en image cette histoire fabuleuse pour mieux sensibiliser les peuples sur l’importance de sauvegarder leurs cultures.

Nous sommes dans une société détournée par l’acceptation des cultures étrangères au détriment de la nôtre, et c’est pour mettre les peuples face à ce fléau que cette dame au talent remarquable a souhaité rendre public ce livre, qui s’adresse à la fois aux peuples africains en particulier et aux autres peuples du monde entier, étant donné que dans certains pays en occident, on retrouve également des personnes qui n’ont aucune connaissance de leur culture, pourtant, connaitre qui on est nous permet de savoir comment agir face aux autres. Il n’est donc pas question d’être totalement à l’écart de ses réalités, il est important de les transmettre à ses descendants afin que la culture perdure. « L’âme meurtrie d’Anouck » est donc cette potion qui a la vertu de traiter les problèmes d’acculturation, et ce n’est pas par hasard que beaucoup ont qualifié cette œuvre de « puissante ».

0
0
0
s2sdefault