INSTITUT UNIVERSITAIRE DES GRANDES ECOLES DES TROPIQUES

ZIMBABWE – SOCIETE : LA FAMINE S’INTENSIFIE DANS LE PAYS. AFRIK-INFORM

Information
09 août 2019

ZIMBABWE – SOCIETE : LA FAMINE S’INTENSIFIE DANS LE PAYS. AFRIK-INFORM

 

La situation humanitaire devient de plus en plus critique au Zimbabwe, avec la famine qui s’intensifie. C’est pour cette raison que le gouvernement, l’ONU et le programme alimentaire mondial (PAM), ont lancé un appel aux dons le 6 Aout dernier.

Par Yves Konan Camara

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’objectif de cet appel est de parvenir à récolter environ 331.5 millions de dollars, pour venir en aide aux personnes vulnérables, estimées à 3.7 millions, pour une période de juillet 2019 à avril 2020. Le pays connait cette situation suite à la crise économique qui a pignon sur rue depuis près de 20 ans déjà. Une situation qui a rapidement fait passer le Zimbabwe de « grenier à céréales de l’Afrique Australe » à « Pays en situation d’urgence alimentaire absolue ».

A lire...ZIMBABWE – POLITIQUE : LES CITOYENS EXIGENT QUE ROBERT MUGABE RENTRE SE SOIGNER AU PAYS DANS SES HÔPITAUX DE « LUXES ». AFRIK-INFORM

On note dans le pays une pénurie en denrées alimentaires de première nécessité comme le pain, la farine et l’huile de cuisine. Une pénurie qui traduit également une inflation avec les produits qui coutent doublement voire triplement plus chers qu’avant, ce qui exclut une bonne partie de la population déjà très pauvre. On a aussi entre autres les causes naturelles dues à variation du climat. Il sévit depuis quelques temps en Afrique australe une sècheresse aigue, ce qui a provoqué l’assèchement des cultures. On se rappelle du cyclone Idai qui avait complètement ravagé les cultures et plusieurs maisons de l’Est du Zimbabwe il y a quelques mois, alors que les paysans venaient à peine de se mettre au travail de la terre.

L’ONU a annoncé que plus de deux millions de personnes sont sur l’emprise de la famine au Zimbabwe, et craint que ce chiffre soit double d’ici Janvier 2020 si rien n’est fait dans les délais les plus brefs. Le président Emmersson Mnangagwa travaille à cet effet.

0
0
0
s2sdefault