INSTITUT UNIVERSITAIRE DES GRANDES ECOLES DES TROPIQUES
LE SMARTPHONE QU'IL VOUS FAUT

CAMEROUN – SOCIÉTÉ : LES 117 NAUFRAGÉS D’EBODJE OUBLIÉS DANS LA NATURE DEPUIS UN MOIS. AFRIK-INFORM

Information
02 septembre 2019

CAMEROUN – SOCIÉTÉ : LES 117 NAUFRAGÉS D’EBODJE OUBLIÉS DANS LA NATURE DEPUIS UN MOIS. AFRIK-INFORM

 

Dans la nuit du 29 au 30 Juillet, 117 migrants clandestins se rendant au Gabon, ont vu leur embarquement échouer au large de Kribi. Ils se sont perdus en cours de chemin, avant de faire face à cette triste situation, et depuis un mois, ils attendent toujours que les autorités camerounaises agissent en leur faveur, afin de les sortir de cette situation précaire dans laquelle ils se trouvent.

Par Gilles Noubissie

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ce lundi 2 septembre 2019 est jour de rentrée scolaire sur l'ensemble du territoire camerounais. C’est également la fin de séjour pour ces 117 naufragés, qui jusqu’à lors, occupaient les salles de classe de l'Ecole Publique de Ebodje. Après avoir flirté avec la mort dans ce naufrage, ces hommes et femmes ont décidé de ne plus embarquer dans ce bateau qui a failli les faire passer de vie à trépas, alors qu’ils souhaitaient simplement se rendre au Gabon.

A lire...CAMEROUN - ÉCONOMIE : L\'HOTEL LA FALAISE DE BONAPRISO OFFICIELLEMENT OPÉRATIONNEL. AFRIK-INFORM

Depuis cet incident, aucun secours humanitaire ou diplomatique ne s'est manifesté. Il s’agissait d’un navire artisanal Ghanéen, comptant à son bord 65 Burkinabés, 42 Togolais, et 9 Ghanéens. Ils sont partis du Bénin en direction de Libreville, avant d’échouer dans la localité d’Ebodjé, un petit village au sud Cameroun, à quelques kilomètres de Kribi et Campo.

Ils n’ont eu la vie sauve que grâce à la vaillante équipe du Bataillon d’Intervention Rapide qui campait par là. Ils espèrent certaienement que l'état du Cameroun les rapatriera respectivement dans leurs pays d'origine

0
0
0
s2sdefault