INSTITUT UNIVERSITAIRE DES GRANDES ECOLES DES TROPIQUES
LE SMARTPHONE QU'IL VOUS FAUT

CAMEROUN – ÉDUCATION : RENTRÉE SCOLAIRE DISCIPLINÉE À DOUALA : CAS DU LYCÉE BILINGUE DE DEÏDO. AFRIK-INFORM

Information
02 septembre 2019

CAMEROUN – ÉDUCATION : RENTRÉE SCOLAIRE DISCIPLINÉE À DOUALA : CAS DU LYCÉE BILINGUE DE DEÏDO. AFRIK-INFORM

 

Ce lundi 02 septembre 2019 la capitale économique du Cameroun a vibré au rythme des écoliers, collégiens, et du corps enseignant qui reprenaient tous le chemin de l'école pour le compte de cette nouvelle année. Ainsi donc, dans les lycées, les collèges et établissements d’éducation de base l'effervescence de la reprise a été observée par l'équipe d'Afrik-inform au lycée bilingue de Deïdo qui semble avoir instauré la discipline et la rigueur dès le premier jour.

Par Abdoulaye Raman

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sous la forte pluie qui s’est abattue ce lundi matin dans la ville, les enseignants  et les élèves du lycée bilingue de Deido n’ont pas manqué au rendez-vous du donner et du recevoir. En effet, comme à l’accoutumée les élèves venus de plusieurs quartiers distincts sont sortis de leurs domiciles familiaux afin de ne pas arriver en retard le premier jour de classe. Tous beaux, propres et joyeux, ils sont après  passés au peigne fin au niveau du portail du lycée, les uns après les autres pour mesure sécuritaire et disciplinaire. Pour entrer dans l’établissement en tant qu’ancien, les surveillants s'assurent que l'élève a au moins un écusson sur lequel il est inscrit son nom et sa classe, et, à la rigueur le numéro de son bâtiment. En outre, pour ce qui est de la tenue vestimentaire, sur surveillance dès le portail veillent à ce qu'elle soit conforme. Même les coiffures fantaisistes sont refoulées à l'entrée du lycée. Traitement moins rigoureux pour les nouveaux qui doivent s'arrimer progressivement au fonctionnement du lycée. 

A lire...CAMEROUN – ÉDUCATION : RENTRÉE SCOLAIRE SOUS TENSION EN ZONE ANGLOPHONE ! AFRIK-INFORM

Une fois le portail fermé après le contrôle, encadreurs et élèves ont procédé à la traditionnelle cérémonie de levée des couleurs suivie de l’exécution de l’hymne national et quelques consignes du proviseur sur les conduites à tenir avant l'entrée dans les salles de classes respectives. Après le rassemblement avec tout le corps éducatif dans la grande cour de récréation, tous (élèves) se sont dirigés chacun vers sa salle de classe et joyeux d’avoir repris l’école. " Je suis vraiment content d’être présent à l’école aujourd’hui. Je vais encore me mettre au travail afin de passer mon entrée en seconde et surtout obtenir mon BEPC " déclare Bengono, élève en classe de 3e et ancien du lycée bilingue de Deido.

Quant aux nouveaux, on a pu constater le même engouement tout comme chez les anciens, c’est le cas de la petite Bouréda Chadini qui a bien voulu se prononcer sur son premier jour de classe au lycée : « c’est un plaisir pour moi de porter la tenue du lycée pour la première fois et j’aimerais que mes parents soient satisfaits de moi en fin d’année ».

Après les incidents malheureux de l'année dernière qui ont coûté la vie à un jeune écolier dû au problème d'insécurité au sein de ce lycée, les autorités semblent avoir pris la mesure de la tâche délicate qu'est la leur, d'assurer une discipline et une protection sans failles aux apprenants. Pour le reste, le lycée de Deïdo comme bon nombre d'établissements primaires et secondaires, ont repris le chemin des classes dans la capitale économique du Cameroun, avec engouement et enchantement.

0
0
0
s2sdefault