BONNE FETE MAMAN, AUJOURD'HUI EST UN JOUR SPECIAL.

 Irremplaçables mères, Nous saisissons le prétexte de la célébration de votre fête  pour  vous renouveler notre éternelle reconnaissance. Animée par une force divine qui vous singularise, même après nous avoir porté 9 mois, vous restez toujours aussi attentionnée. Ces petites attentions sans cesse renouvelées,  cette constante marque de sollicitude jamais ébranlée force admiration et respect.  369 jours ne suffiront jamais pour vous témoigner  notre gratitude. Tant votre amour est grand, illumine nos vies, et éclaire le chemin que nous cherchons tant pour  apporter un brin de lumière dans votre existence faite de sacrifices et de compromis pour notre seul épanouissement.

Guy Hervé Fongang 

contactCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mères, quel plaisir  y’a-t-il de plus grand  que celui de donner la vie ? D’éprouver l’exaltation après l’accomplissement d’un acte dont vous seul avez le privilège d’expérimenter les bienfaits ? Vous vous donnez toujours autant de mal, avec le même plaisir pour nous faire du bien. Mère, à  nos cotés, vous êtes une véritable lumière qui éclaire nos vies, sans coupures, ni interruption. En nous mettant chaque fois sur le droit chemin quand nous nous en écartons. Votre sacerdoce pour notre bien être n’a d’égale que l’immensité des sacrifices que vous faites au quotidien pour faire de nous des Hommes. Vous êtes à la fois nos épouses, nos sœurs, confidentes, et surtout nos Muses. 

Nous ne sommes pas toujours reconnaissant de l’esprit d’abnégation et des longues nuits sans sommeil que nous vous faisons subir. Vous réussissez quand même malgré tout, l’exploit d’éviter la tension.  

Mère le câble ombilical qui nous relie  est un gage de sécurité vitale. Votre présence est un refuge constant indépendamment de notre âge. Ad vitam aeternam, vous avez toujours su avoir le mot juste pour nous réconforter. Sous le soleil, la pluie, vous bravez  régulièrement les interdits pour que nous ayons une vie lumineuse. Votre intuition à nul autre pareil vous permet d’anticiper et de  court- circuiter toutes les menaces susceptibles d’empêcher que nous nous construisions socialement. C’est vrai nous ne sommes pas toujours reconnaissant. Face à la douleur vous restez forte, courageuse,  et stoïque. Pour nous, vous souffrez en souriant.  Devant nos multiples erreurs, vous restez malgré tout affective et maternelle. Mère, avec vous que le dicton « faut jamais jeter le bébé avec l’eau du bain » prend tout son sens.  En dépit des bassesses que nous commettons de la naissance à la vieillesse, vous nous aimez comme tel et pardonnez TOUT. Et jamais votre amour n’a pris une seule ride. Votre présence à nos cotés illumine nos vies et nous apporte la lumière, dans un environnement assombri par la difficulté de la vie. 

Mère, Impossible de résister à la tentation de vous faire l’aveu que chacune d’entre vous est unique. Nos victoires sont les vôtres, nos douleurs et peines les vôtres. Quoi qu’il arrive, et quoi que vous fassiez, aucune autre présence mieux que la votre à nos cotés n’a ce don magique de nous apporter le mot juste et le réconfort que nous passons parfois toute une vie à chercher ailleurs.  

Mère, tout en vous réitérant le vœu que nous avons, de rendre chacune d’entre vous heureuse, recevez l’expression de notre profonde gratitude pour tout vos petits gestes, et attention qui donnent sens à cette grande relation qui nous lie.