INSTITUT UNIVERSITAIRE DES GRANDES ECOLES DES TROPIQUES
LE SMARTPHONE QU'IL VOUS FAUT

ZIMBABWE – NÉCROLOGIE : ROBERT MUGABE N’EST PLUS. AFRIK-INFORM

Information
06 septembre 2019

ZIMBABWE – NÉCROLOGIE : ROBERT MUGABE N’EST PLUS. AFRIK-INFORM

 

L'ancien président du Zimbabwe, Robert Mugabe est mort à l'âge de 95 ans des suites de maladie dans un hôpital de Singapour où il était hospitalisé depuis plusieurs mois. Une annonce faite ce vendredi matin par Emmerson Mnangagwa, son successeur, par le canal de son compte Twitter.

Par Abdoulaye Raman

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’ancien président du Zimbabwe qui avait été acculé à la démission en novembre 2017 a rendu l’âme au milieu de la nuit de jeudi à vendredi des suites d’une maladie non identifiée clairement qui l’avait considérablement diminué. Son âge avancé en serait certainement la raison fondamentale. En effet, c’est son successeur qui a fait l’annonce depuis le Cap -Vert pour confirmer son décès après une série de rumeurs qui circulaient sur la toile. « C'est avec la plus grande tristesse que j'annonce le décès du père fondateur du Zimbabwe et de l'ancien président, le Commandant Robert Mugabe », déclarait Emmerson Mnangagwa dans un tweet plus tôt.

A lire...ZIMBABWE – POLITIQUE : LES CITOYENS EXIGENT QUE ROBERT MUGABE RENTRE SE SOIGNER AU PAYS DANS SES HÔPITAUX DE « LUXES ». AFRIK-INFORM

Né le 21 février 1924 à Kutama en Rhodésie du Sud, l’actuel Zimbabwe, l’homme d'État zimbabwéen est Premier ministre de 1980 à 1987 et Président de la République de 1987 à 2017. Comme tout homme appelé à fonder une famille, il va se marier en 1995 à Grace Marufu, son ex-secrétaire avec qui il convole en secondes noces trois ans après le décès de sa première épouse ghanéenne, Sally. C’est en souhaitant voir Grace lui succéder, en 2017, que Robert Mugabe déclenchera la colère des militaires et le coup d'État qui mettra fin à son règne commencé en 1980.

Trente-sept ans de règne nuancé se terminent. Avec les deux dernières décennies très difficiles d'un point de vue économiques avec une libéralisation brutale qui a appauvri le peuple et une réforme agraire certes nécessaire, mais très mal gérée. Son investissement dans l'éducation a été remarquable dans un pays alphabétisé à 84%. L'Afrique perd une de ses grandes figures malgré les avis occidentaux.

0
0
0
s2sdefault